Accident vasculaire cérébral : prise en charge précoce

Sous-titre: alerte, phase préhospitalière, phase hospitalière initiale, indications de la thrombolyse

HAS
1442414915_vector_65_132009 – Dernière version à jour
Source(s) :  Haute Autorité de Santé
Référence de la publication :…
Résumé / Conclusion :
Ces recommandations de bonne pratique concernent la prise en charge précoce de l’accident vasculaire cérébral (AVC) : alerte, phase préhospitalière, phase hospitalière initiale, indications de la thrombolyse. Elles ont été élaborées par la Haute Autorité de Santé (HAS) à la demande conjointe de la Société française neuro-vasculaire et de la Direction de l’hospitalisation et de l’organisation des soins. Ces recommandations complètent celles sur la prévention vasculaire après un infarctus cérébral ou un accident ischémique transitoire (AIT) qui concernent la prévention des événements vasculaires (AVC, infarctus du myocarde et décès d’origine vasculaire), d’une part, chez les patients ayant eu un infarctus cérébral (IC) après la phase aiguë et, d’autre part, chez les patients ayant eu un AIT dès que le diagnostic a été établi. Dans les pays occidentaux, l’AVC est la première cause de handicap acquis de l’adulte, la deuxième cause de démence après la maladie d’Alzheimer (30 % des démences sont entièrement ou en partie dues à des AVC) et la troisième cause de mortalité. En France, l’incidence annuelle est de 1,6 à 2,4/1 000 personnes tous âges confondus, soit de 100 000 à 145 000 AVC par an, avec 15 à 20 % de décès au terme du premier mois et 75 % de patients survivant avec des séquelles ; la prévalence annuelle des AVC est de 4 à 6/1 000 personnes tous âges confondus. L’âge moyen de survenue de l’AVC, déterminé à partir des données du registre dijonnais des AVC de 1985 à 2004, est de 71,4 ans chez l’homme et de 76,5 ans chez la femme. Ce registre montre une augmentation du nombre absolu des cas incidents d’AVC. Le rôle de l’âge et le vieillissement de la population font craindre une augmentation du nombre depatients ayant un AVC et du poids de cette pathologie pour la société. Il faut souligner que l’AVC ne touche pas que la population âgée, puisque 25 % des patients victimes d’AVC ont moins de 65 ans.
Sommaire – Table des matières :
1. L’alerte
2. Phase pré-hospitalière
3. Phase hospitalière initiale
4. Thrombolyse des infarctus cérébraux
Auteur(s) : Groupe de travail: