Cher (e) Collègue,

Le réseau innove et propose en partenariat avec le Comité des Référentiels cliniques (CRC) de la SFAR une journée de formation intitulée « savoir chercher, classer et grader les preuves scientifiques pour faire des recommandations ». Cette formation réservée, dans un premier temps, aux membres des Comités Commission et/ou Groupe de la SFAR aura lieu le 14 novembre 2017. D’autres formations de ce type verront le jour prochainement…

Les études en cours se poursuivent :

  • GASS (General Anesthesia versus Sedation during intra-arterial treatment for Stroke) (Dr Axelle Maurice, CHU Rennes) est une étude multicentrique qui a pour objectif de démontrer une meilleure efficacité de la sédation vigile en comparaison avec l’anesthésie générale chez les patients traités par thrombectomie mécanique à la phase aiguë de l’AVC ischémique, sur le pronostic neurologique fonctionnel à 3 mois (mRS ≤2).
  • Fibcard (Pr Dan Longrois, CHU Bichat) est une étude observationnelle sur l’utilisation des concentrés de fibrinogène en chirurgie cardiaque de l’adulte dont les inclusions vont débuter prochainement.
  • « anaphylaxis and pregnancy » : étude observationnelle européenne sur l’anaphylaxie chez la femme enceinte coordonnée pour la France par les Dr Marie-Pierre Bonnet et Catherine Deneux-Tharaux (Inserm-Epopé). L’objectif de cette étude de cohorte nationale prospective est d’évaluer l’incidence, les agents mis en cause, la prise en charge et le devenir des femmes enceintes présentant une réaction anaphylactique avec mise en jeu du pronostic vital. Tous les anesthésistes-réanimateurs qui travaillent en maternité sont amenés à participer. Grâce à la déclaration sur le site SFAR, onglet réseau recherche, les 5 cas attendus des 2 premiers mois ont pu être repérés. L’effort déclaratif doit se poursuivre dans les mois à venir.
  • EPIMAP: european practices in the management of accidental dural punctures in obstetrics. Etude cohorte prospective, observationnelle et multicentrique, soutenue par l’ESA dont les objectifs sont d’identifier les facteurs de risque d’échec d’un blood patch réalisé pour la prise en charge d’une céphalée post brèche dure-mérienne au sein d’une population obstétricale et de décrire les pratiques européennes de prise en charge de la brèche dure-mèrienne accidentelle au sein d’une population obstétricale. Soixante centres européens dont 5 en France participent à cette étude coordonnée en France par le Pr Hawa Keita-Meyer (CHU Louis Mourier, Colombes).
  • BIP : L’objectif principal de cette étude est de mieux comprendre les inégalités de santé maternelle et périnatale entre les populations migrantes et non migrantes et si des éléments de la prise en charge sont impliqués dans ces inégalités. Cette étude fait partie d’un projet plus global et multidisciplinaire porté par Elie Azria, obstétricien à St Joseph et Priscille Sauvegrain (Inserm U1153). Cette étude à venir est coordonnée pour la partie anesthésie obstétricale par le Dr Marie-Pierre Bonnet (CHU Cochin, Paris).

Enfin, les résultats de l’étude DN4 sont en cours de publication dans l’European Journal Of Anesthesiology.

Si vous souhaitez bénéficier du soutien du réseau recherche SFAR pour le développement et la mise en place de votre étude, ou si vous souhaitez participer aux études en cours ou à d’autres projets de recherche, vous pouvez à tout moment vous inscrire à cette adresse : recherche@sfar.org

Longue vie au réseau !

L’équipe du réseau recherche