etude-a-g-entete1

Actuellement peu de données existent sur les réactions anaphylactiques chez les femmes enceintes et pourtant, elles peuvent être très sévères et potentiellement très fréquentes (augmentation de l’exposition aux antibiotiques…).

La SFAR est partenaire d’une large étude européenne dont les objectifs sont d’évaluer l’incidence, les causes, la prise en charge et les complications du choc anaphylactique chez la femme enceinte.

Nous avons besoin de vous :
déclarez toutes les réactions anaphylactiques avec mise en jeu du pronostic vital chez une femme enceinte ou venant d’accoucher sur une période de 18 mois.

Les critères d’inclusion sont :

• Détresse respiratoire sévère et/ou défaillance hémodynamique
• Apparition brutale et progression rapide des symptômes

Merci de votre participation
Réseau Recherche de la SFAR

Signalement des cas en France

Pour déclarer un cas il vous suffit de nous écrire via le formulaire ci-dessous ou de contacter directement le Dr Marie-Pierre Bonnet qui coordonne cette étude pour la SFAR :






Votre prénom

Votre nom

Votre email

Votre message

Saisissez le code ci-après: captcha

Dr Marie-Pierre Bonnet

Maternité Port Royal, Hôpital Cochin, Paris
INSERM U1153, équipe EPOPé

marie-pierre.bonnet@aphp.fr

tel: 01 58 41 39 21

folder_downloadImprimer une fiche pour tous les secteurs concernés