Comparaison de l’intubation trachéale au masque laryngé sur la survenue d’événements indésirables respiratoires chez l’enfant : étude randomisée contrôlée

The effect of endotracheal tubes versus laryngeal mask airways on perioperative respiratory adverse events in infants: a randomised controlled trial

Drake-Brockman T F E, Ramgolam A, Zhang G, Hall GL, von Ungern-Sternberg B.

Lancet Vol 389 18 Février 2017

Par le Dr Basim ALKURAYA et le Pr Souhayl DAHMANI, pour le conseil scientifique de la société Française d’Anesthésie et de Réanimation.

Position du problème :

Les complications respiratoires périopératoires (CRP) sont les complications les plus fréquentes en anesthésie pédiatriques et celles qui amènent majoritairement aux complications cardio-vasculaires (la majorité des arrêts cardiaques sont d’origine respiratoires). Ainsi, en diminuer la fréquence est un objectif recherché en anesthésie pédiatrique. Une méta-analyse de 2014 a montré que l’utilisation du masque laryngé était associée à une diminution des complications respiratoires au réveil de l’anesthésie (1). Toutefois, cette revue incluait des études de faibles effectifs et s’intéressant à des patients d’âge particulièrement grands par rapport à la population susceptible de développer plus fréquemment des complications respiratoire. En effet, comme le souligne les auteurs la fréquence des complications respiratoires périopératoire est de 15 % pour la population pédiatrique mais peu doubler chez les enfants de moins de 1 an ou chez les enfants enrhumés (2). Les auteurs ont donc réalisé une étude randomisée contrôlée comparant la ventilation par sonde trachéale versus masque laryngé chez des enfants de moins de 12 mois.  Accès à l´intégralité du contenu est réservé aux membres Médecins : connectez-vous ou devenez membre !