Corticothérapie au cours du choc septique et du SDRA

Titre en anglais:

RFE SFAR
1442414915_vector_65_13
2000 – Dernier version à jour
Source(s) :
Référence de la publication :
Réanimation Urgences
Résumé / Conclusion :
Les manifestations inflammatoires et vasculaires jouent un rôle physiopathologique considérable au cours du choc septique et du syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA). Leur traitement par les glucocorticoïdes est discuté depuis trente ans. Les conclusions et recommandations suivantes représentent l’avis unanime du jury de la XXe conférence de consensus sur les justifications scientifiques, les indications et les modalités de la corticothérapie dans les deux affections.
Sommaire – Table des matières :
1 – Quelles sont les manifestations cliniques du SDRA accessibles à la corticothérapie ?
2 – Quelles sont les conséquences surrénaliennes et vasculaires du choc septique ?
3 – Quels sont les bénéfices attendus et les risques de la corticothérapie lors du SDRA et du choc septique ?
4 – Quelles sont les indications et les modalités d’administration de la corticothérapie lors du choc septique ?
5 – Quelles sont les indications et les modalités d’administration de la corticothérapie lors du SDRA ?
Auteur(s) :Président :

  • F. Fourrier (Lille)
  • H. Bricard (Caen)
  • P.F. Laterre (Bruxelles)
  • Y. Cohen (Bobigny)
  • C.H. Marquette (Lille)
  • P. Daoud (Montreuil)
  • M.D. Schaller (Lausanne)
  • B. Guidet (Paris)
  • J.P. Sollet (Argenteuil)
  • F. Huet (Dijon)
  • F. Tamion (Rouen)
Groupes de travail :
Conseillers scientifiques : G. Capellier (Besançon), P. Damas (Liège)
Recherche bibliographique : S. Beague (Lille), C. Patry (Besançon)
Organisateur local : P. Charbonneau (Caen)Bureau du Consensus
Coordonnateur : F. Saulnier (Lille)
G. Bonmarchand (Rouen), F. Joye (Carcassonne), P. Charbonneau (Caen), D. Robert (Lyon), J.L. Diehl (Paris), R. Robert (Poitiers), O. Jonquet (Montpellier), U. Simeoni (Strasbourg), P. Jouvet (Paris), B. Vallet (Lille)