Effect of Systematic Intensive Care Unit Triage on Long-term Mortality Among Critically Ill

Elderly Patients in FranceA Randomized Clinical Trial

Guidet B, Leblanc G, Simon T, Woimant M, Quenot JP, Ganansia O, Maignan M, Yordanov Y, Delerme S, Doumenc B, Fartoukh M, Charestan P, Trognon P, Galichon B, Javaud N, Patzak A, Garrouste-Orgeas M, Thomas C, Azerad S, Pateron D, Boumendil A; ICE-CUB 2 Study Network.

JAMA. 2017 Oct 17;318(15):1450-1459. doi: 10.1001/jama.2017.13889.

Analyse faite par Alice Baldovini, Marc Leone

Service d’anesthésie et de réanimation, Aix Marseille Université, APHM, Hôpital Nord, Marseille, France

Contexte

Bien que l’admission de patients âgés en réanimation soit discutée depuis près de 30 ans, le bénéfice global d’une hospitalisation en réanimation pour ces patients reste inconnu. Pourtant, le vieillissement de la population est à l’origine d’une demande croissante d’admission en réanimation (1), les sujets âgés représentant 10-20% des admissions (2). La pression de la société et des services d’amont sur les réanimateurs est particulièrement forte pour admettre des patients âgés de plus en plus âgés et en plus grand nombre. Des éléments éthiques, mais aussi une efficacité supposée sur le pronostic de ces patients font partie des arguments en faveur de leur admission. Il était donc légitime d’obtenir des données factuelles sur l’intérêt de l’admission des patients âgés en réanimation (3). L’étude ICE-CUB 2, dirigée par Bertrand Guidet, est un essai randomisé en clusters dont l’objectif était de déterminer si l’admission systématique et selon un protocole des patients âgés en réanimation réduisait leur mortalité à 6 mois en comparaison aux pratiques habituelles. Accès à l´intégralité du contenu est réservé aux membres Médecins/Internes : connectez-vous ou devenez membre !