Incidence des évènements critiques en anesthésie pédiatrique (APRICOT) : étude observationnelle dans 261 hôpitaux européens

Publié : le 22 mai 2017

Incidence of severe critical events in paediatric anaesthesia (APRICOT): a prospective multicentre observational study in 261 hospitals in Europe

Walid Habre, Nicola Disma, Katalin Virag, Karin Becke, Tom G Hansen, Martin Jöhr, Brigitte Leva, Neil S Morton, Petronella M Vermeulen, Marzena Zielinska, Krisztina Boda, Francis Veyckemans, for the APRICOT Group of the European Society of Anaesthesiology Lancet Respiratory Medecine. Online Marsh 28 2017.

Par le Pr Souhayl DAHMANI, pour le comité scientifique de la Société Française d’Anesthésie et de Réanimation.

Position du problème :

De nombreuses études ont été réalisées afin de déterminer l’incidence et les facteurs de risque des complications périopératoires en anesthésie pédiatrique, la logique sous-tendant ces démarches étant bien entendu la prévention de ces complications et la diminution de leur incidence. La majorité des ces études ont été réalisées dans les pays anglo-saxons (Etats-Unis, Nouvelle Zélande et Australie)(1,2), la dernière étude Européenne étant Française et datant de 2004 (3). En conséquence, leur interprétation dans le contexte national ou Européen est très délicate compte-tenu des modalités d’organisation qui sont différentes entre les pays. C’est dans ce contexte que l’étude APRICOT a été pensée, afin de répondre sur un grand effectif de patients à la question des complications périopératoires survenant dans le contexte pédiatrique en Europe. Accès à l´intégralité du contenu est réservé aux membres Médecins : connectez-vous ou devenez membre !