Le cathéter de type « Midline » peut-il représenter une alternative en réanimation ?

Publié le 3 avril 2018
Article IADE – IDE

Nicolas Dumortier ¹ ² et Nathalie Gautier ³

¹ Bloc opératoire, Hôpital de Quimper Sud

² Commission des infirmiers(ères) de Réanimation et Urgences de la SFAR

³ Réanimation polyvalente et surveillance continue, Hospitalier de Bretagne Sud, Lorient

1) Définition et caractéristiques

Le « Midline » est un cathéter périphérique long (10-15 cm) mis en place au-dessus ou au-dessous du pli du coude dans des veines profondes (basilique ou céphalique). Il nécessite toujours l’utilisation d’un échographe et la technique de Seldinger (directe ou indirecte).

L’intérêt d’un Midline est la préservation du capital veineux du patient et une diminution de l’inconfort que provoquent les multiples effractions veineuses (pose de cathéter et bilan sanguin).

Les prélèvements veineux pour les bilans sanguins sont possibles[i].

2) Indications

Accès à l´intégralité du contenu est réservé aux abonnés : Connectez-vous ou Inscrivez-vous !