Modalités de la sédation et/ou de l’analgésie en situation extrahospitalière

Titre en anglais: …

RFE SFAR
1442414915_vector_65_132014 – Dernière version à jour
Source(s) : Site SFAR
Référence de la publication :
Résumé / Conclusion : …
Sommaire – Table des matières :

QUESTION 1 : Quels sont les propriétés et les inconvénients des produits utilisés ?

QUESTION 2 : Quelles sont les modalités de réalisation d’une sédation et/ou d’une
analgésie pour intubation trachéale ?

QUESTION 3 : Quelles sont les modalités de réalisation d’une sédation et/ou d’une analgésie du malade en ventilation spontanée ?

QUESTION 4 : Quelles sont les modalités de réalisation d’une sédation et d’une analgésie pour le malade intubé et ventilé ?

QUESTION 5 : Quelles sont les modalités de surveillance et précautions lors de la réalisation d’une sédation et/ou d’une analgésie ?

QUESTION 6 : Quelles sont les modalités de sédation et/ou d’analgésie dans les cas suivants ?

– Lorsque le patient est victime d’une atteinte neurologique aiguë (traumatisme crânien, accident vasculaire cérébral, anoxie cérébrale aiguë)
– Lorsque le patient est choqué
– Accidenté incarcéré
– Chez l’enfant (à l’exclusion du prématuré et du nouveau-né)

o Quelles sont les propriétés et les inconvénients des produits utilisés pour la sédation et/ou l’analgésie ?
o Quelles sont les méthodes de réalisation d’une sédation pour l’intubation trachéale ?
o Quelles sont les méthodes de réalisation d’une sédation et/ou d’une analgésie chezun enfant en ventilation spontanée ?
o Quelles sont les modalités de réalisation d’une sédation et/ou d’une analgésie chez l’enfant intubé et ventilé ?
o Quelles sont les modalités de surveillance et les précautions à prendre lors d’une sédation et/ou d’une analgésie en ventilation spontanée, d’une sédation et/ou d’une analgésie lors de l’intubation trachéale, d’une sédation chez l’enfant intubé et ventilé ?

QUESTION 7 : Qui est habilité en phase préhospitalière à réaliser une sédation et/ou une analgésie, et quelle est la formation nécessaire ?

Auteur(s) : F. Adnet (Bobigny),
M. Alazia (Marseille),
C. Ammirati (Amiens),
F. Bonnet (Paris),
F. Brunet
(Paris),
P. Dabadie (Bordeaux),
M. Freysz (Dijon),
P. Goldstein (Lille),
P.Y. Gueugniaud (Lyon),
J.E. de La Coussaye (Nîmes),
J.J. Leussier (Marseille),
C. Martin
(Marseille),
J. Marty (Clichy),
G. Orliaguet (Paris),
A. Ricard-Hibon (Clichy)
Groupe de travail:
F. Adnet (Bobigny),
M. Alazia (Marseille),
C. Ammirati (Amiens),
F. Bonnet (Paris),
F. Brunet
(Paris),
P. Dabadie (Bordeaux),
M. Freysz (Dijon),
P. Goldstein (Lille),
P.Y. Gueugniaud (Lyon),
J.E. de La Coussaye (Nîmes),
J.J. Leussier (Marseille),
C. Martin
(Marseille),
J. Marty (Clichy),
G. Orliaguet (Paris),
A. Ricard-Hibon (Clichy)
P. Barriot (Narbonne),
P. Carli (Paris),
S. Dalmas (Lille),
J.M. Desmonts (Paris),
J.F. Dipendaele
(Lille),
M.C. Laxenaire (Nancy),
P. Mahiou (Grenoble),
P. Richard (Nîmes),
E. Viel (Nîmes)