Pénurie de certains antibiotiques pour l’antibioprophylaxie

Les anesthésistes-réanimateurs risquent d’être confrontés à une pénurie de certains antibiotiques utilisés dans le cadre de l’antibioprophylaxie. Actuellement il s’agit d’amoxicilline/acide clavulanique. Les nouvelles recommandations de l’actualisation 2017 seront bientôt disponibles sur le site de la SFAR. En remplacement d’amoxicilline/acide clavulanique, il est possible de prescrire l’association clindamycine 900 mg IV lente (réinjection 600 mg toutes les 6 heures) + gentamicine 5 mg/kg en dose unique journalière. Une autre possibilité est de prescrire l’association gentamicine 5 mg/kg en dose unique journalière + métronidazole 1g en dose unique journalière.
Les membres du comité de pilotage de l’actualisation 2017 sont bien conscients que ces solutions ne sont pas les plus simples mais leur efficacité est parfaitement démontrée. La céfoxitine, recommandée dans certaines indications antérieurement à 2017, n’est pas une alternative en raison d’un accroissement de la résistance des bactéries anaérobies.

Claude Martin, Philippe Montravers pour le comité de pilotage de l’actualisation 2017 antibioprophylaxie en chirurgie et en médecine interventionnelle.