Réanimation des arrêts cardiorespiratoires de l’adulte

Titre en anglais: …

RFE SFAR
1442414915_vector_65_131994 – Réactualisée en 2006
Source(s) : Site SFAR
Référence de la publication : Ann Fr Anesth Reanim, 1994;13:876-887
Résumé / Conclusion :
De très nombreux travaux ont été consacrés depuis quelques années à la réanimation des arrêts cardiorespiratoires souvent désignés sous le terme d’arrêt cardiaque ou d’arrêt circulatoire (AC). Cependant cette littérature abondante est souvent difficile à interpréter : les résultats des études cliniques sont parfois divergents et la méthodologie de ces études est souvent très dépendante du contexte dans lequel elles ont été réalisées ; les travaux expérimentaux, bien que mieux reproductibles, font appel à des modèles animaux, cherchant à simuler les circonstances cliniques de l’AC. La transposition chez l’homme des résultats ainsi obtenus doit s’effectuer avec une grande prudence. La Société Française d’Anesthésie et de Réanimation a réuni un groupe d’experts dans le but de réaliser une mise au point actualisée et de proposer une conduite à tenir claire face à la survenue d’un arrêt cardiorespiratoire. Elle tient compte des développements récents de la littérature, en particulier les recommandations émises par l’American Heart Association et l’European Resuscitation Council en 1992. Le groupe d’experts a établi le document qui figure cidessous et auquel est adjointe une bibliographie, limitée aux articles essentiels. Ce texte s’adresse en priorité aux médecins anesthésistes-réanimateurs mais aussi à tous les médecins confrontés à la prise en charge d’arrêts cardiorespiratoires ainsi qu’au personnel paramédical qui les assiste. Il traite aussi bien des techniques que de l’organisation des soins.
Sommaire – Table des matières :I) La réanimation cardiopulmonaire de base (RCP de base, gestes de survie)

  1. Séquence de la RCP de base
  2. Diagnostic de l’arrêt cardiorespiratoire
  3. Techniques des gestes élémentaires de survie

II) Réanimation cardiopulmonaire spécialisée

  1. Défibrillation précoce
  2. Réanimation respiratoire spécialisée
  3. Thérapeutique médicamenteuse
  4. Conduite à tenir en fonction de l’activité électrique
  5. Monitorage
  6. Arrêt de la RCP

III) Organisation et particularités de la réanimation des arrêts cardiorespiratoires suivant leur lieu de survenue

  1. A l’extérieur de l’hôpital
  2. A l’hôpital

IV) Circonstances particulières d’arrêt cardiorespiratoire

  1. Arrêt circulatoire en traumatologie
  2. Arrêt circulatoire en toxicologie
  3. Arrêt circulatoire chez la femme enceinte
  4. Arrêt circulatoire par électrocution
  5. Arrêt circulatoire par noyade
  6. Arrêt circulatoire et hypothermie
Auteur(s) : P. CARLI * (Coordonnateur), P. PETIT**, M. WILKENING ***, M. FREYSZ ***, P.Y. GUEUGNIAUD **, P. BARRIOT …. , A. ROZENBERG *, Y. LOUVILLE*
Groupe de travail: Experts consultants :

F. d’ATHIS (Montpellier), J. de la COUSSAYE

m6dical qui les assiste. I1 traite aussi bien des techniques que de l’organisation des soins.

Quatre grands chapitres sont envisag6s : la r6a- nimation cardiopulmonaire de base (c’est-h-dire les gestes 616mentaires de survie), la r6animation car- diopulmonaire sp6cialis6e en fonction du lieu oO elle survient, les mesures sp6cifiques en fonction du lieu o~ elle survient, et enfin l’analyse de certaines circonstances particuli6res. Pour chacun de ces chapitres, les r6sultats acquis et non contro- vers6s sont pr6sent6s. De m6me, les probl6mes non r6solus qui sont actuellement encore discut6s dans la litt6rature, sont pos6s clairement.

I. LA RF.ANIMATION CARDIOPULMONAIRE DE BASE (RCP de base, gestes de survie)

Les gestes 616mentaires de survie (GES) ont pour but de maintenir une libert6 des voies a6riennes et de permettre une ventilation pulmo- naire et une circulation sanguine efficaces, sans avoir recours h d’autres 6quipements qu’une sim- ple canule oropharyng6e ou un masque protecteur anti-infectieux. Les GES doivent 6tre appliqu6s selon des r6gles pr6cises qui d6finissent ~t la fois les diff6rentes s6quences d’action et les aspects techniques.

1. S6quences de la RCP de base

L’6tat de chacune des fonctions vitales est suc- cessivement 6valu6, conduisant chaque lois h une d6cision assortie 6ventuellement de gestes. Un arbre d6cisionnel peut ainsi 6tre propos6 (ta- bleau I).

2. Diagnostic de I’arr~t cardiorespiratoire

I1 n’est 6tabli formellement que par l’absence de battements art6riels carotidiens (ou f6moraux) pendant 5 h 10 secondes, chez une personne qui

(Nimes), Ph. DABADIE (Bordeaux), (Marseille), P. GOLDSTEIN (Lille), (Paris), C. LAPANORY (Bobigny),

M. DUBOULOZ D. JANNI~RE G. ORLIA~UET

(Paris), G. PROST (Lyon), R. SABATmE (Bordeaux).