Sortie de SSPI validée par l’IDE sous condition de score

Mis en ligne le 19 Mars 2018
Contexte professionnel
Retour

La SFAR a été interrogée sur la possibilité pour les infirmières de SSPI de décider de la sortie des patients qui sont placés en surveillance dans cette structure. La finalité de la SSPI est d’assurer la sécurité des patients au sortir d’une anesthésie pour un acte chirurgical ou interventionnel. Ceci implique de contrôler les effets résiduels des médicaments anesthésiques et leur élimination et de faire face aux complications éventuelles liées à l’intervention ou à l’anesthésie. La sortie de SSPI pour un secteur d’hospitalisation en chirurgie ne peut se concevoir que lorsque le patient indemne de toute complication chirurgicale ou anesthésique, a retrouvé une autonomie en ce qui concerne ses grandes fonctions physiologiques. La position de la SFAR, s’appuyant sur le décret sécurité anesthésie D712-45 est la suivante : la sortie de la SSPI est une décision médicale. Cette décision peut être prise sous la condition de réalisation d’un score de sortie validé, appréciant donc l’autonomie du patient et l’absence de complication.

Dans ces circonstances, il est possible d’établir une formulation de la prescription de sortie de SSPI de la part du médecin anesthésiste-réanimateur, qui pourrait prendre la forme suivante: « j’autorise la sortie de salle de surveillance post-interventionnelle du patient Mr/Mme X et son retour dans son service d’origine après validation de l’ensemble des paramètres du score de retour à l’autonomie.», l’application de cette prescription revenant alors aux infirmières de SSPI. Ceci implique que ce score doit être tracé dans le dossier du patient. En l’absence de validation du score le patient doit bien entendu, être maintenu en SSPI dans les conditions où un médecin anesthésiste réanimateur peut intervenir à tout moment.
Cette procédure ne se conçoit que si les infirmières de SSPI ont été formées à l’évaluation des paramètres de ce score, ce qui est la base de leur travail dans l’unité. Il est de plus conseillé de faire valider cette procédure dans l’établissement où elle est proposée en utilisant les voies appropriées.