Traumatismes crâniens graves prise en charge à la phase initiale

Titre en anglais: …

RFE SFAR
1442414915_vector_65_131442414915_vector_65_ENGLISH1998 Dernière version à jour
Source(s) : Site SFAR
Référence de la publication : Annales Françaises d’Anesthésie-Réanimation 1999; 18:11-159
Résumé / Conclusion :
Les traumatismes constituent un problème majeur de santé publique. Parmi les traumatismes, les lésions cranio-cérébrales sont fréquentes et potentiellement graves tant à court terme (risque vital) qu’à long terme (handicap). Cependant, les études épidémiologiques portant sur le traumatisme crânien (TC) sont peu nombreuses. L’une des difficultés épidémiologiques du TC est l’existence de différents degrés de gravité qui peuvent être appréhendés par des méthodes variables selon les études. La prise en charge des TC graves a considérablement évolué au cours des quinze dernières années,
prenant en particulier en compte un élément physiopathologique majeur : la survenue de lésions secondaires dont le risque est l’ischémie surajoutée. Ainsi, aux lésions primaires, engendrées par l’impact, telles qu’une embarrure ou un hématome rapidement collecté, peuvent se surajouter, pendant les heures et les jours qui suivent le traumatisme, des lésions secondaires liées soit à des facteurs systémiques (hypotension artérielle, hypoxie… ), soit à des facteurs intracrâniens (hypertension intracrânienne, crises comitiales…). Dans les deux cas, la voie finale commune est constamment ischémique avec des conséquences bien établies dans le domaine de la morbidité et de la mortalité. Les causes d’agression secondaire systémiques ou non peuvent le plus souvent être prévenues ou traitées. Le diagnostic des agressions d’origine intracrânienne bénéficie quant à lui des méthodes d’imagerie qui guident les thérapeutiques. La prise en compte du concept d’agression secondaire constitue ainsi une avancée majeure dans la prise en charge du TC.
Sommaire – Table des matières :
I. Evaluation clinique d’un traumatisme crânien graveIi. Prise en charge prehospitalièreIii. Stratégie de l’imagerie médicaleIv. Indications neurochirurgicales à la phase précoce (hors pose de capteur de pression intracrânienne)V. Ventilation mécanique

Vi. Sédation et curarisation en dehors du traitement d’une hypertension intracrânienne

Vii. Monitorage encéphalique du traumatise crânien grave

Viii. Prise en charge de l’hypertension intracrânienne

IX. Prise en charge du multitraumatise

X. Traitement prophylactique des crises

Auteur(s) : Groupe de travail:
L’ensemble du travail a été coordonné par Madame le Docteur Nathalie CLAVIER, Monsieur le Docteur Géry BOULARD et Monsieur le Professeur Alain DUROCHER.

  • COMITÉ D’ORGANISATION
    Monsieur le Professeur Hervé GASTINNE, Président du Comité d’Organisation, Réanimateur Médical, Limoges
    Monsieur le Professeur Jacques BOUGET, Médecin urgentiste, Rennes
    Monsieur le Docteur Géry BOULARD, Anesthésiste réanimateur, Bordeaux
    Monsieur le Professeur Jean-Pierre CASTEL, Neurochirurgien, Bordeaux
    Monsieur le Professeur Yves CORDOLIANI, Neuroradiologue, Paris
    Monsieur le Professeur Philippe DABADIE, Anesthésiste réanimateur, Bordeaux
    Monsieur le Professeur Marc FREYSZ, Médecin urgentiste, Dijon
    Monsieur le Professeur Philippe GAJDOS, Réanimateur médical, Garches
    Monsieur le Professeur Jean LAUGIER, Réanimateur pédiatrique, Tours
    Monsieur le Docteur Gilles ORLIAGUET, Anesthésiste réanimateur, Paris
    Monsieur le Docteur Bernard RIEGEL, Anesthésiste réanimateur, Lille
  • GROUPE DE TRAVAIL
    Monsieur le Professeur Pascal ADNET, Anesthésiste réanimateur, Lille
    Monsieur le Docteur Jacques ALBANESE, Anesthésiste réanimateur, Marseille
    Monsieur le Docteur Olivier AXLER,Réanimateur médical, Clamart
    Madame le Docteur Michèle BONNARD, Anesthésiste réanimateur, Clermont-Ferrand
    Monsieur le Docteur Géry BOULARD, Anesthésiste réanimateur, Bordeaux, président du
  • groupe de travail
    Monsieur le Docteur Marc BRAUN, Neuroradiologue, Nancy
    Monsieur le Docteur Sylvain CANTAGREL,Réanimateur pédiatrique, Tours
    Monsieur le Professeur Jean CHAZAL, Neurochirurgien, Chamalières
    Madame le Docteur Nathalie CLAVIER, Anesthésiste réanimateur, Paris
    Monsieur le Docteur Jean-Claude DUCREUX, Anesthésiste réanimateur, Roanne
    Monsieur le Docteur Bruno FRANÇOIS, Réanimateur médical, Limoges
    Monsieur le Docteur Laurent HOLZAPFEL, Réanimateur médical, Bourg-en-Bresse
    Monsieur le Professeur Jacques LAGARRIGUE, Neurochirurgien, Toulouse
    Monsieur le Docteur Christian LEMBEYE, Médecin-Chef adjoint sapeurs pompiers, Mont-de-Marsan
    Madame le Docteur Éliane MELON, Anesthésiste réanimateur, Créteil
    Monsieur le Docteur Gilles ORLIAGUET, Anesthésiste réanimateur, Paris
    Monsieur le Docteur Hubert TONNELIER, Anesthésiste réanimateur, Épinal
    Monsieur le Professeur Jean-Claude DOSCH, Radiologue, Illkirch-Graffenstaden