PHRC en cours

Titre de l’étude Prévention du délirium post-opératoire par la mélatonine après chirurgie pour fracture du membre inférieur chez les patients âgés : un essai contrôlé randomisé
Objectif principal Évaluer l’effet de l’administration périopératoire de mélatonine sur l’incidence du délire postopératoire dans les 10 premiers jours après la chirurgie, chez les patients âgés (plus de 70 ans) hospitalisés et programmés pour une chirurgie d’une fracture d’un membre inférieur (de la tête fémorale au plateau tibial).
Principaux critères d’inclusion
  • âgés de 70 ou plus,
  • Hospitalisé et programmé pour chirurgie (ostéosynthèse ou arthroplastie) d’une fracture isolée d’un membre inférieur (fractures fémorales proximales, fracture périprothétique de la hanche, fracture de la diaphyse fémorale, fractures fémorales distales, fracture périprothétique du genou, fracture du plateau tibial)
  • Soignant (ou autre) connaissant l’état cognitif à la baseline du patient présent ou joignable par téléphone pour un entretien
Promoteur Hôpital Beaujon – APHP  (PHRC-N accepté en 2018)
Investigatrice Coordonnateur Pr. Catherine PAUGAM-BURTZ
Service d’Anesthésie et de Réanimation – Hôpital Beaujon
catherine.paugam@aphp.fr
Coordinatrice Scientifique Dr. Stéphanie SIGAUT
Service d’Anesthésie et de Réanimation – Hôpital Beaujon
stephanie.sigaut@aphp.fr
Statut de l’étude En cours de recrutement

Soumission ANSM et CPP : en cours
Démarrage de l’étude : février 2020

Design Etude prospective comparative, multicentrique, phase III, de supériorité et randomisée (1 : 1) en double aveugle avec 2 bras en parallèles.
Calendrier prévisionnel de la recherche Durée de la période d’inclusion : 24 mois
Durée de la période de participation (traitement + suivi) : 30 à 36 jours, selon la durée de la période préopératoire
Durée totale de la recherche: 25 mois
Nombre d’inclusions Nombre total de sujets à inclure : 790 patients
Traitement / Stratégie Groupe expérimental : mélatonine 4mg per os chaque nuit à débuter la veille de la chirurgie (ou 2h avant pour une chirurgie d’urgence) et jusqu’au jour 5 après la chirurgie.

Groupe Control: placebo avec le même schéma d’administration

Centres participants Hôpital Beaujon, Clichy- SIGAUT Stéphanie
CHU de Saint-Etienne, Saint-Etienne – MOLLIEX Serge
Hôpital Pitié Salpêtrière – BODDAERT Jacques
Hôpital Pitié Salpêtrière, Paris- GLASMAN Pauline
Hôpital Bichat, Paris – RAYNAUD SIMON Agathe
Hôpital Bichat, Paris, France – ROUSSEAU Marc Antoine
Hôpital Bichat, Paris – MONTRAVERS Philippe
CHU Lyon Sud, Lyon – PIRIOU Vincent
CHU de Toulouse, Toulouse – MINVILLE Vincent
CHU de Clermond-Ferrand – SAUREL Daniele
CHU de Nantes, Nantes – ASEHNOUNE Karim
CHU de Rennes, Rennes- LAHLOU CASULLI Maria
Hôpital Lariboisière, Paris- GAYAT Etienne
Hôpital Lariboisière, Paris- HONG Alex
Groupe Hospitalier Saint-Joseph, Paris – ADAM Frédéric
CH De Perpignan, Perpigan – BENAYOUN Laurent
CH d’Argenteuil, Argenteuil – PLANTEFEVE Gaëtan
CHU d’Angers, Angers- LASOCKI Sigismond
Hôpital Saint Antoine, Paris – VERDONK Franck
CHU de Besançon – SAMAIN Emmanuel
CH de Chartres, Chartres – SINDA Patrick
CH de Douai, Douai – GAROT Amandine
CH de Douai, Douai – ROSSEL Baptiste
CHU de Lille, Lille -TAVERNIER Benoit

Titre de l’étude Milrinone pour le traitement du Vasospasme dans l’hémorragie méningée
Objectif principal L’objectif principal est d’évaluer l’efficacité de la milrinone en perfusion intraveineuse par rapport au placebo pour améliorer l’évolution neurologique à 3 mois des patients présentant un vasospasme suite à une hémorragie méningée secondaire à une rupture d’anévrisme.
Principaux critères d’inclusion Critères d’inclusion

  • Patient adulte hospitalisé pour une hémorragie méningée suite à une rupture d’anévrisme
  • Premier épisode de vasospasme confirmé par angioscanner cérébral
  • Confirmation du diagnostic de vasospasme (angioscanner) ≤ 6 heures

Critères de non inclusion

  • Score de Glasgow initial à 3 avec mydriase bilatérale
  • Patient moribond
  • Contre-indication à la milrinone (notamment cardiomyopathie obstructive)
  • Infarctus cérébral dans la zone du vasospasme déjà présent sur le scanner au moment du diagnostic (bénéfices escomptés du traitement insuffisants selon avis médical)
  • Non-affiliation au régime de sécurité sociale
  • Femme enceinte, allaitant ou parturiente
  • Personne privée de liberté par décision judiciaire ou administrative,
  • Personne faisant l’objet de soins psychiatriques sous la contrainte,
  • Personne faisant l’objet d’une mesure de protection légale,

Inclusion dans une autre étude interventionnelle modifiant la prise en charge habituelle du vasospasme

Promoteur CHU d’Angers (PHRC-N 2018)
Domaine Neuro-Réanimation
Investigateur Coordonnateur Pr. Sigismond LASOCKI
Département d’anesthésie réanimation – CHU d’Angers
silasocki@chu-angers.fr
Statut de l’étude En cours d’ouverture (attente d’autorisations),
Début prévu Février 2020
Design Recherche interventionnelle (RIPH1) Médicament. Étude de phase 3, multicentrique, randomisée, comparative, en double aveugle, contrôlée par placebo.
Calendrier prévisionnel de la recherche 36 mois (Suivi à 6 mois), soit une durée d’étude de 42 mois
Nombre d’inclusions Nombre total de sujets à inclure : 360
Traitement / Stratégie Milrinone vs Placebo (NaCl 0,9%)
Centres participants CHU Angers
CHU Brest
CHU Dijon
Lyon
Montpellier
Nantes
Nice
Poitiers
Rennes
Paris- Fondation Rothschild
Paris- Kremlin Bicêtre
Hôpital Paris – Lariboisière
Strasbourg
Tours

Titre de l’étude Evaluation d’une stratégie préventive associant ventilation non-invasive et oxygénothérapie nasale à haut débit à la phase aiguë d’un traumatisme thoracique hypoxémique. Une étude randomisée
Objectif principal L’objectif principal est de comparer deux stratégies différentes pour prévenir le recours à l’intubation chez les patients admis pour traumatisme thoracique hypoxémique :
– Une stratégie précoce, associant VNI + O2-HDN d’emblée chez les patients présentant un 
rapport PaO2/FiO2 ≤ 300 mmHg.
– La stratégie recommandée, associant OC seule ± VNI curative chez les patients présentant un 
rapport PaO2/FiO2 ≤ 200 mmHg.
Principaux critères d’inclusion – Patient adulte (> 18 ans) admis en réanimation ou en unité de soins continus dans les 48 heures suivant un traumatisme thoracique à haut risque de complication secondaire (score TTS ≥ 8)
– Présentant une hypoxémie définie par un rapport PaO2/FiO2 ≤ 300, en l’absence d’hypercapnie (PaCO2 ≤ 45 mmHg)
– Sans indication d’intubation endotrachéale lors de la randomisation
– Affilié ou bénéficiaire d’un régime de sécurité sociale
– Signature du consentement éclairé par le patient ou son représentant
Promoteur Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux (PHRC-N accepté en 2018)
Investigateur Coordonnateur Pr. Matthieu BIAIS
Service d’Anesthésie Réanimation Pellegrin Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux
matthieu.biais@chu-bordeaux.fr
Statut de l’étude En cours de recrutement
Avis favorable du CPP Ile de France V obtenu le 4 juin 2019
1 ère mise en place à Bordeaux en aout 2019
Design Essai clinique randomisé, ouvert, multicentrique, comparatif sur groupes parallèles
Calendrier prévisionnel de la recherche Durée des inclusions: 24 mois
Durée de participation pour chaque participant : 14 jours et/ou fin d’hospitalisation
Nombre d’inclusions Nombre total de sujets à inclure : 278
Traitement / Stratégie Deux stratégies d’oxygénation et de ventilation sont comparées :
– Une stratégie précoce, associant VNI + O2-HDN d’emblée chez les patients présentant un 
rapport PaO2/FiO2 ≤ 300 ;
– Une stratégie recommandée, associant OC seule ± VNI curative chez les patients présentant 
un rapport PaO2/FiO2 ≤ 200.
Centres participants CHU de Bordeaux _ Cédric CARRIE & Matthieu BIAIS
Hôpital Robert Picqué _Dr David TRAN-VAN
CHU de Poitiers _Claire DAHYOT-FIZELIER
HCL _Jean-Stéphane DAVID
CHU Amiens-Picardie – Hervé DUPONT
APHP – Hôpital Tenon ¬_ Muriel FARTOUKH
CH de Pau_ Alexandre MASSRI
¬CHU de Clermont-Ferrand_ Thomas GODET
CHU de Nice _ Carole ICHAI
CHRU de Lille _ Eric KIPNIS
CHU de Marseille AP-HM _ Pierre MICHELET
CHU de Nîmes _ Laurent MULLER
APHP – Hôpital Beaujon _ Catherine PAUGAM-BURTZ
CHU de Strasbourg – Julien POTTECHER
CHU de Strasbourg _ Olivier COLLANGE
CHU de Saint Etienne _ Marie REYNAUD SALARD
Résumé du protocole https://clinicaltrials.gov/ct2/show/study/NCT03943914
N° d’enregistrement N° IDRCB 2019-A00532-55
Numéro NCT : NCT03943914

Titre de l’étude Sédation par Sevoflurane dans le syndrome de détresse respiratoire aiguë: étude prospective, randomisée, multicentrique
Objectif principal Évaluer l’efficacité d’une sédation avec du Sevoflurane inhalé pour améliorer un résultat composite de mortalité et d’arrêt de la ventilation mécanique à 28 jours chez des patients atteints de SDRA modéré à sévère par rapport à un groupe témoin recevant une sédation intraveineuse par Propofol
Principaux critères d’inclusion
  1. Age ≥18 ans
  2. Présence pendant un temps ≤24 heures de toutes les conditions suivantes, dans la semaine suivant l’apparition des signes cliniques ou des symptômes respiratoires nouveaux  ou s’aggravant :
    1. Une PaO2 / FiO2 <150 mmHg avec pression positive expiratoire (PEEP) ≥8 cmH2Oi, ii, iii ou, si les gaz du sang artériel ne sont pas disponibles. Rapport SpO2 / FiO2 équivalent à un PaO2 / FiO2 <150 mmHg avec PEEP ≥8 cmH2O (annexe A1), et un rapport SpO2 / FiO2 de confirmation entre 1 à 6 heures après la détermination du rapport SpO2 / FiO2 initial iii, iv
    2. Opacités bilatérales non entièrement expliquées par des épanchements, un effondrement lobaire / pulmonaire, ou des nodules
    3. Insuffisance respiratoire non entièrement expliquée par une insuffisance cardiaque ou une surcharge liquidienne; besoin d’une évaluation objective (ex. échocardiographie) pour exclure l’œdème hydrostatique en l’absence de facteur de risque.
      1. Si altitude> 1000 m, alors PaO2 / FiO2 <150 x (PB / 760).
      2. Ces critères d’inclusion assurent une hypoxie établie non transitoire qui persiste malgré une PEEP et un temps élevés. La PEEP initiale, post-intubation, est généralement <8 cmH2O.
      3. La PaO2 / FiO2 ou la SpO2 / FiO2 éligibles doivent provenir de patients intubés recevant au moins 8 cmH2O PEEP.
      4. Lorsque l’hypoxie est documentée à l’aide de l’oxymétrie de pouls, un rapport de confirmation SpO2 / FiO2 est nécessaire pour établir davantage l’hypoxie persistante. La SpO2 / FiO2 éligible doit utiliser des valeurs SpO2 inférieures ou égales à 96% La SpO2 éligible doit être mesurée au moins 10 minutes après tout changement de FiO2.

L’intervalle d’inclusion de 24 heures commence lorsque les critères a-c sont remplis. La première SpO2 / FiO2 éligible (et non la SpO2 / FiO2 de confirmation) est utilisée pour déterminer cet intervalle.

Promoteur CHU de Clermont-Ferrand (PHRC-N accepté en 2018)
Investigateur Coordonnateur Dr. Matthieu JABAUDON
CHU Clermont-Ferrand
mjabaudon@chu-clermontferrand.fr
Statut de l’étude En cours de recrutement
Avis favorable du CPP obtenu le 7 décembre 2018
Autorisation ANSM obtenue le : 17 décembre n 2018
Démarrage des inclusions prévu pour début 2020
Design Etude multicentrique, prospective, randomisée, stratifiée en parallèle avec une évaluation des résultats en aveugle et une attribution des patients, présentant un SDRA modéré à sévère, à une stratégie de traitement de sédation par Sévoflurane ou à un traitement standard intraveineux par Propofol.
Calendrier prévisionnel de la recherche Durée de la période d’inclusion : 36 mois
Durée de participation de chaque sujet : 365 jours
Durée totale de la recherche : 48 mois
Nombre d’inclusions Nombre total de sujets à inclure : 350 patients par groupe
Traitement / Stratégie Les patients seront randomisés à l’un des deux groupes de l’étude à l’aide d’un site Web dédié, protégé par mot de passe et crypté:
– Sédation avec inhalation de Sévoflurane, vaporisé à l’aide d’un dispositif médical (AnaConDa-S®, Sedana Medical, Uppsala, Suède).
– Sédation intraveineuse avec Propofol, utilisé de façon standard dans les unités de soins intensifs participante
Centres participants CHU Clermont-Ferrand – Raiko BLONDONNET & Matthieu JABAUDON
Hôpital Pitié-Salpêtrière (AP-HP) – Jean-Michel CONSTANTIN
Hôpital Hotel Dieu – CHU de Nantes – Karim ASEHNOUNE
Hôpital Saint-Eloi – CHU de Montpellier – Samir JABER
Hôpital Saint-Louis (AP-HP) – Elie AZOULAY
Hôpital Pasteur 2 – CHU Nice – Carole ICHAI
Hôpital Timone (AP-HM)- Lionel VELLY
Hôpital Carémeaux– CHU Nîmes – Jean-Yves LEFRANT
CHU Angers – Sigismond LASOCKI
CHU Dijon – Pierre QUENOT
CHU Rennes – Philippe SEGUIN
Hôpital Saint-Brieuc – François LEGAY
CHU Poitiers – Arnaud W. THILLE
Centre Jean Perrin – Clermont-Ferrand- Alexandre LAUTRETTE
Hôpital de Hautepierre, CHU Strasbourg – Julien POTTECHER
Hôpital Saint-Antoine (AP-HP) – Thomas LESCOT
Hôpital de Béthune – Christophe VINSONNEAU
Hôpital de Cannes – Pierre-Marie BERTRAND
Hôpital de Douai – Anne GUAGUÈRE
Hôpital du Scorff (GHBS) – Guillaume GRILLET
Hôpital de Melun-Sénart – Mehran MONCHI
CHU de Reims – Joël COUSSON
CHU d’Amiens – Julien MAIZEL
Hôpital Cavale Blanche – CHU de Brest – Erwan L’HER
CHU de Dijon – Nicolas NOWOBILSKI
Hôpital Lapeyronie – CHU de Montpellier – Boris JUNG
CHU de Poitiers – Claire DAHYOT-FIZELIER
Diaconesses – Hôpital La Croix Simon – Roland AMATHIEU
Hôpital de Dunkerque – Caroline VARILLON
Hôpital Salengro– CHU de Lille – Arthur DURAND
Hôpital de la Timone (AP-HM), Marseille – Marc GAINNIER

Titre de l’étude Le Doppler Transcrânien comme aide à la décision médicale pour la prise en charge des traumatismes crâniens (TC) légers.
Objectif principal Déterminer si la stratégie intégrant le Doppler Transcrânien (TCD) n’est pas inférieure à la prise en charge habituelle en termes d’aggravation neurologique à 3 mois après un TC sans lésions ou lésions mineures détectées au scanner cérébral initial.
Principaux critères d’inclusion
  • Patients adultes entre 18 et 75 ans
  • TC mineur ou léger (GCS 13-15 sur l’admission aux urgences) avec l’un des éléments suivants:

* Patient présentant une lésion cérébrale mineure lors du scanner cérébral initial (TCDBII c.-à-d. pas de déplacement médian, de citernes basales visibles et de lésion hémorragique < 25 cc) et de GCS 15 après scanner cérébral

OU

* patient avec scanner cérébral initial normale (TCDB I) avec au moins un facteur de risque:

    • GCS = 14 après tomodensitométrie
    • et/ou d’intoxication alcoolique
    • et/ou traitement en cours avec de l’aspirine
    • et/ou des nausées persistantes, et/ou des vomissements et/ou des maux de tête
    • Possibilité d’effectuer un TCD dans les 8 heures
    • Hémodynamique stable: pression artérielle systolique > 90 mmHg, saturation de l’oxygène capillaire périphérique > 92%, hémoglobine > 8 g/dl
  • Possibilité de surveillance à domicile par une tierce personne
  • Affiliation à un système de sécurité sociale

Patient ayant signé un consentement

Promoteur CHU Grenoble Alpes (PHRC-N accepté en 2018)
Investigateur Coordonnateur Pr. Pierre BOUZAT
Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble
PBouzat@chu-grenoble.fr
Statut de l’étude En cours de recrutement
Avis favorable du CPP obtenu le 2 Juillet 2019
Autorisation ANSM obtenue le : 17 juin 2019
CNIL pour le suivi centralisé : 10 septembre 2019
Démarrage des inclusions novembre 2019
Design Etude prospective, multicentrique, contrôlée, randomisée, ouverte avec une évaluation en aveugle
Calendrier prévisionnel de la recherche Durée de la période d’inclusion : 30 mois
Durée de participation de chaque sujet : 3 mois
Durée totale de la recherche : 33 mois
Nombre d’inclusions Nombre total de sujets à inclure : 984
Traitement / Stratégie Selon le résultat de la randomisation individuelle, les patients seront gérés soit suivant les recommandations actuelles (groupe contrôle) soit via stratégie basée sur le TCD (groupe expérimental).
Dans le groupe effectuant le TCD, les patients rentreront chez eux plus tôt si le TCD est normal. Un suivi de sécurité sera effectué à 24 et 48 heures.
Pour tous les patients, un suivi de sécurité sera réalisé à 7 jours post-TC. Puis un suivi en centralisé sera réalisé a 1 mois et 3 mois post-TC via des questionnaires de qualité de vie.
Centres participants CHU Grenoble-Alpes – Pierre Bouzat (coordinateur) & Maxime MAIGNAN (IP)
AP-HM Timone – Pierre MICHELET
AP-HP – Avicenne – Aurélien GUENIN
AP-HP Lariboisière – Anthony CHAUVIN
AP-HP Pitié Salpetrière – Yonathan FREUND
CH Bourg-en-Bresse – Patrice SERRE
CHU Clermont-Ferrand – Christophe PERRIER
HCL – Edouard Herriot – Karim TAZAROURTE
HCL – Lyon Sud – Marion DOUPLAT
CHRU Lille – Delphine GARRIGUE
CH Melun – David SAPIR
CH Monaco – Yann-Erick CLAESSENS
CHRU Montpellier – Mustapha SEBBANE
CHU Nantes – Philippe LECONTE
CHU Nîmes – Xavier BOBBIA
CHU Poitiers – Jeremy GUENEZAN
CHU Réunion – Bertrand GUIARD
CHU Toulouse – Frédéric BALEN
Résumé du protocole https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT03989999
N° d’enregistrement Numéro NCT : NCT03989999