Études en cours

  • ※ BLUECarbA Study ※ BetaLACTA® test performed on bacterial pellet from direct examination positive for Gram-negative bacteria for early de- escalation of empirical carbapenems in pulmonary, urinary and bloodstream infections diagnosed in intensive care unit
    Demande de documents de l’étude par mail : recherche@sfar.org

    Titre de l’étude Utilisation du Bêta-LACTA® test sur le culot bactérien issu de l’examen direct positif à Bacille à Gram Négatif pour la désescalade précoce de l’antibiothérapie probabiliste par carbapénèmes au cours des infections respiratoires, urinaires et bactériémies en réanimation.
    Objectif principal
    Démontrer qu’au cours des infections de réanimation traités empiriquement par carbapénèmes et documentées à bacilles à Gram négatif (BGN) à l’examen direct d’un prélèvement respiratoire et/ou urinaire et/ou sanguin, la stratégie de désescalade précoce guidée par les résultats du Bêta-LACTA® test n’est pas inférieure en termes de mortalité à 3 mois et de récidive de l’infection au cours du séjour en réanimation, à la stratégie de référence de désescalade guidée par les résultats de l’antibiogramme à 48-72h.
    Principaux critères d’inclusions
    • Patient hospitalisé en réanimation présentant une suspicion de :
      • Pneumonie, définie par la présence d’au moins deux critères du score CPIS;
      • et/ou Bactériémie primaire, suspectée cliniquement selon la définition du CDC;
      • et/ou Infection des voies urinaires, définie selon les recommandations de l’IDSA/
    • ET présence d’au moins 2 BGN/champ à l’examen direct d’une aspiration bronchique ou trachéale, et/ou d’un examen cytobactériologique des urines et/ou d’une hémoculture positive;
    • Conduisant à une prescription probabiliste de carbapénèmes, administrés depuis moins de 6 heures avant l’inclusion du patient.
    Statut de l’étude En cours de recrutement
    Promoteur Assistance Publique – Hôpitaux de Paris Représentée par le DRCD
    Design Essai contrôlé randomisé en ouvert de non-infériorité
    Nombre d’inclusions 646 patients
    Traitement Dispositif médical : BetaLACTA® test
    Investigateur coordonnateur Dr. Marc GARNIER
    Service Anesthésie et Réanimation Hôpital Tenon
    Mail : marc.garnier@aphp.fr
    Domaine d’étude Réanimation (infections urinaires, respiratoires bactériémies)
    Centres participants CHU Tenon (APHP), Paris : Marc GARNIER (investigateur coordonnateur)
    CHU Saint Antoine (APHP), Paris : Thomas LESCOT
    CHU Saint Antoine (APHP), Paris : Eric MAURY
    Hôpital Européen Georges Pompidou (APHP), Paris: Anne – Laure CONSTANT
    Hôpital Européen Georges Pompidou (APHP), Paris: Gersende FAVE
    Hôpital Européen Georges Pompidou (APHP), Paris: Emmanuel GUEROT
    CH Sud-Essonne, Etampes: Shidasp SIAMI
    Hôpital Beaujon (APHP), Clichy : Emmanuel WEISS
    Hôpital Saint Joseph, Paris : Cédric BRUEL
    CHU Antoine Béclère (APHP), Clamart – Pierre TROUILLER
    CHU Lariboisière (APHP), Paris – Bruno MEGARBANE
    CHU de Poitiers : Claire DAHYOT-FIZELIER
    CHU d’Anger: Sigismond LASOCKI
    CHU de Grenoble: Marie-Christine HERAULT
    CH de Dieppe : Pierre-Louis DECLERQ
    CHU de Strasbourg : Anne-Claude ROCHE
    CHU de Strasbourg : Paul-Michel MERTES
    CH de Villeneuve-Saint-Georges: Martial TCHIR
    Hôpital Foch, Suresnes : Richard GALLIOT
    CH Montfermeil : Jean-David POMMIER
    CHU de Rouen: Benoit VEBER
    CHU de Rouen: Fabienne TAMION
    CHU Henri Mondor (APHP), Créteil: Amandine DORGET
    CHU Cochin (APHP), Paris : Hussam FOUFA
    CH de Meaux : Vivien HONG HUAN HA
    CH Sud-Francilien, Corbeil-Essonne : Sabina DJHOURI
    Clinique de la Sauvegarde, Lyon : Olivier DESSEBE
    CHU Nancy – Philippe GUERCI
    CHU Martinique Christian ISETTA
    Résumé du protocole https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT03147807
    N° d’enregistrement N° IDRCB 2016-A00941-50
    Numéro NCT : 03147807


  • ※ CESAR-RESOL2 ※ Prevention of Maternal Hypothermia After Scheduled Caesarean Section Using Active Intravenous Warming
    Demande de documents de l’étude par mail : recherche@sfar.org

    Titre de l’étude Prévention de l’hypothermie maternelle après césarienne programmée par réchauffement des solutés intraveineux: un essai randomisé contrôlé.
    Objectif principal L’objectif principal de l’essai randomisé contrôlé en double aveugle CESAR-RESOL 2 est d’évaluer l’efficacité du réchauffement des solutés perfusés avec co-remplissage par un dispositif simple, peu onéreux et peu encombrant, le dispositif enFlowTM, sur la prévention de l’hypothermie maternelle en postopératoire immédiat de césarienne programmée réalisée sous rachianesthésie.
    Principaux critères d’inclusions Femmes enceintes sans comorbidité majeure (statut ASA 1 ou 2), avec une grossesse singleton de déroulement normal, qui accouchent par césarienne programmée sous rachianesthésie ou RPC à un âge gestationnel ≥ 37 semaines d’aménorrhée, âgées de plus de 18 ans et assujetties à un régime de la sécurité sociale.
    Statut de l’étude En cours de recrutement
    Promoteur AP-HP et par délégation : Délégation à la Recherche Clinique et à l’Innovation (DRCI)
    Design Essai randomisé contrôlé en double aveugle
    Nombre d’inclusions En France : 70
    Traitement Perfusion par des fluides réchauffés versus perfusion par des fluides à température ambiante.
    Investigateur coordonnateur Dr. Marie-Pierre BONNET
    Service Anesthésie-Réanimation Chirurgicale
    Hôpital Trousseau
    Email : marie-pierre.bonnet@aphp.fr
    Domaine d’étude Anesthésie
    Centres participants en France
    Le service d’anesthésie de l’hôpital Trousseau-Paris : Marie-Pierre Bonnet
    Le service d’anesthésie-réanimation chirurgicale, hôpital Cochin, maternité Port Royal-Paris : Catherine Fischer
    Le service d’anesthésie de l’hôpital Saint Joseph, maternité Notre Dame de Bon Secours-Paris : 
Pascal Alfonsi et Théodora Cirilovic
    Le service d’anesthésie de l’hôpital Antoine Béclère-Clamart : Mickaël Soued
    Résumé du protocole https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT03581721?term=CESAR-RESOL+2&cntry=FR&rank=1
    N° d’enregistrement Numéro NCT : NCT03581721


  • ※ EFIC PAIN OUT ※ Working with healthcare providers to optimize management of perioperative pain

    Demande de documents de l’étude par mail : recherche@sfar.org

    Titre de l’étude Évaluation de la douleur postopératoire, Réseau Français.
    Objectif principal Faire une photographie de la prise en charge de la douleur et de la douleur à J1 de la chirurgie. Comparaison au niveau national et international des résultats.
    Principaux critères d’inclusions
    • Patient au premier jour post-opératoire et de retour en salle depuis plus de 6 heures après la chirurgie.
    • Patients adultes (≥18ans)
    • Le patient ayant exprimé sa non opposition à participer à cette recherche
    Statut de l’étude En cours de recrutement
    Promoteur Société Française d’Anesthésie et de Réanimation – SFAR
    Design Étude prospective non interventionnelle
    Nombre d’inclusions 1820 patients (en France)
    Traitement NA
    Investigateur coordonnateur Pr. Valeria MARTINZ
    Hôpital Raymond-Poincaré – Garches
    Email : valeria.martinez@aphp.fr
    Domaine d’étude Anesthésie-Réanimation (douleur)
    Centres participants Hôpital Raymond Poincaré : Valeria MARTINEZ (Investigateur coordonnateur)
    CHU de Nîmes : Joël L’HERMITE
    Fondation Rothschild : Isabelle LEBLANC
    Hôpital Privé Jean Mermoz – Lyon : Julien CABATON
    Hôpital Ambroise paré : Dominique FLETCHER
    Clinique Notre Dame d’Espérance : Alberto GARCIA-FILOSO ALIJO
    Hôpital Américain de Paris : Emmanuel MARRET
    Résumé du protocole https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT02083835
    N° d’enregistrement N°IDRCB : 2017-A03631-52
    Numéro NCT : NCT02083835


  • ※ GASS ※ General Anesthesia versus Sedation during intra-arterial treatment for Stroke
    Demande de documents de l’étude par mail : recherche@sfar.org

    Titre de l’étude Anesthésie générale versus sédation vigile pour thrombectomie après accident vasculaire cérébral ischémique.
    Objectif principal L’objectif de l’étude est de démontrer une meilleure efficacité de la sédation vigile (SV) en comparaison avec l’anesthésie générale (AG) chez les patients traités par thrombectomie mécanique à la phase aiguë de l’AVC ischémique, sur le pronostic neurologique fonctionnel à 3 mois évalué par le score modifié de Rankin.
    Principaux critères d’inclusions
    • Patient âgé de 18 ans ou plus,
    • Indice de masse corporelle inférieur ou égal à 35 kg/m2,
    • Patient éligible à une thrombectomie, après discussion multidisciplinaire entre l’équipe de neurologie et de neuroradiologie de chaque centre,
    • Occlusion artérielle proximale en territoire cérébral antérieur (carotide interne intracrânienne, M1, M2) objectivée en imagerie (Angioscanner ou angio-IRM), que l’artère cervicale d’amont soit occluse ou non,
    • Consentement éclairé et écrit du patient ou d’un proche ou inclusion selon la procédure d’urgence,
    • Patient affilié ou bénéficiaire d’un régime de protection sociale.
    Statut de l’étude En cours de recrutement
    Promoteur CHU de Rennes
    Design Étude multicentrique randomisée contrôlée (phase 3)
    Nombre d’inclusions 350 patients
    Traitement Etomidate, Succinylcholine, Propofol , Remifentanil, Lidocaine
    Investigateur coordonnateur Dr. Axelle MAURICE
    CHU de Rennes
    E-mail : axelle.maurice@chu-rennes.fr
    Domaine d’étude Anesthésie (Accident Vasculaire Cérébral)
    Centres participants CHU de Rennes (Axelle MAURICE)
    Fondation ophtalmologique Alfred de Rothschild – Paris (Jean-Michel DEVYS)
    CHU de Tours (Marc LAFFON)
    CHU de Brest (Aurélie SUBILEAU)
    Résumé du protocole https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT02822144
    N° d’enregistrement N° EudraCT : 2016-000795-25
    Numéro NCT : NCT02822144


  • ※ PAF-ICU ※ Paroxysmal Atrial Fibrillation in the ICU
    Vous souhaitez participer, contactez-nous à l’adresse suivante : recherche@sfar.org

    Titre de l’étude Fibrillation auriculaire paroxystique : prise en charge chez les patients admis en réanimation polyvalente en France
    Objectif principal L’objectif principal est d’évaluer quelles mesures thérapeutiques sont mises en place face à un épisode de fibrillation auriculaire paroxystique en réanimation polyvalente.
    Principaux critères d’inclusion et de non inclusion Critères d’inclusion

    • Age ≥ 18 ans
    • Survenue d’un épisode de fibrillation auriculaire paroxystique
    • Score IGS2 > 15

    Critères de non inclusion

    • Refus de participation du patient ou du proche
    • FA permanente ou persistante connue chez le patient
    • Patients en post-opératoire de chirurgie cardiaque, thoracique ou vasculaire sus-diaphragmatique
    • Patients moribonds à l’entrée en réanimation
    • Femmes enceintes, personnes sous protection juridique (curatelle, tutelle), sauvegardés de justice
    • Patients pour lesquels une décision de limitation de soin a été posée
    Statut de l’étude En cours de recrutement
    Promoteur CHU de Clermont-Ferrand
    Design Enquête pharmaco-épidémiologique transversale observationnelle multicentrique, décrivant la pratique courante.
    Traitement NA
    Investigateur coordonnateur Pr Jean-Michel CONSTANTIN
    CHU de Clermont-Ferrand
    Email : jmconstantin@chu-clermontferrand.fr
    Domaine d’étude Réanimation
    Nombre de centres prévus 50 centres
    Nombre de patients attendus Inclusion de 2500 épisodes de Fibrillation auriculaire paroxystique (PAF)
    Durée de recrutement dans l’étude 3 mois au total (1 mois par centre)
    Centres participants Service de Neuro-Réanimation – Hôpital Gabriel Montpied – CHU de Clermont-Ferrand : Bernard Cosserant
    Service de Réanimation Médico-Chirurgicale – Hôpital Gabriel Montpied – CHU de Clermont- Ferrand : Raïko Blondonnet
    Service d’Anesthésie-Réanimation – Hôpital Huriez – CHRU de Lille : Matthias Garot
    Service d’Anesthésie-Réanimation Chirurgicale – Hôpital Huriez – CHRU de Lille : Eric Kipnis
    Service de Réanimation Chirurgicale – Hopital Jean Minjoz – CHU de Besançon : Jonathan Paillot
    Service de Réanimation Polyvalente – Hôpital Félix Guyon – CHU de Saint-Denis de la Réunion : Charles Vidal
    Services de Réanimation Médicale, Réanimation Chirurgicale, Réanimation-Unité de Surveillance Continue – CHU de Nîmes : Laurent Muller
    Service de Réanimation Polyvalente – CH de Cholet : Johann Auchabie
    Service de Réanimation Polyvalente – Hôpital du Scorff – Centre Hospitalier de Bretagne Sud de Lorient : Guillaume Grillet
    Service de Réanimation Chirurgicale – Hôpital Pontchaillou – CHU de Rennes : Philippe Seguin
    Service de Réanimation Chirurgicale Polyvalente – CHU de Dijon : Justine Perrot
    Département d’Anesthésie-Réanimation – CHRU de Nancy : Philippe Guerci
    Département d’Anesthésie-Réanimation Cardiovasculaire et Thoracique – Hôpital Saint-Joseph – Marseille : Bernard Lalanne
    Service de Réanimation Médicale – Hôpital Nord – Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille : Marc Leone
    Service de Réanimation Médicale – CH de Bourgoin-Jallieu : Stanislas Ledochowski
    Service de Réanimation Chirurgicale – Hôpital Saint-Louis – Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille : Matthieu Legrand
    Service de Réanimation et Surveillance continue – Hôpital La Timone – Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille : Jeremy Bourenne
    Unité de Réanimation CVT – CHU de Grenoble : Michel Durand
    Service de Réanimation Chirurgicale Polyvalente – Hôpital La Pitié Salpêtrière – Assistance Publique – Hôpitaux de Paris : Antoine Monsel
    Service de Réanimation Cardio-Thoracique-Vasculaire – CHU d’Amiens : Mathieu Guilbart
    Unité de Surveillance Continue – Institut Régional du Cancer de Montpellier : Jibba Amraoui
    Service de Neuroréanimation – Groupe Hospitalier Pellegrin – CHU de Bordeaux : Matthieu Biais
    Service de Réanimation Polyvalente – Groupe Hospitalier Saint Joseph de Paris
 : Cédric Bruel
    Service de Réanimation Chirurgicale – CHU de Nantes : Antoine Roquilly
    Service de Réanimation Polyvalente – Centre Hospitalier Victor Dupouy d’Argenteuil : Gaëtan Plantefeve
    Service de Réanimation Polyvalente – CHU de Saint-Etienne : Jérôme Morel
    Service de Réanimation Polyvalente – Hôpital Pasteur II – CHU de Nice : Carole Ichai
    Service de Réanimation Polyvalente – CH de Dax : Adrien Auvet
    Service de Réanimation Chirurgicale – Hôpital Bichat – Assistance Publique – Hôpitaux de Paris : Enora Atchade
    Service d’Anesthésie Réanimation – CHU d’Angers : Sigismond Lasocki
    Service de Réanimation – Clinique médicale les Sources de Nice : Pierre-Eric Danin
    Service d’Anesthésie Réanimation – Hôpital d’Instruction des Armées de Brest : Marc Danguy Des Deserts
    Service de Réanimation – Hôpital Simone Veil – CH d’Eaubonne : Evelina Ochin-Salatova
    Service de Réanimation Polyvante – Hôpital Rangueil – CHU de Toulouse : Antoine Rouget
    Service de Réanimation Médicale – Hôpital Henri Mondor – Assistance Publique – Hôpitaux de Paris : Armand Mekontso
    Dessap
    Service de Médecine Intensive – Groupe Hospitalier Tarbes-Lourdes : Philippe Petua
    Résumé du protocole
    N° d’enregistrement


  • ※ STOP or NOT trial ※ Impact of Renin-Angiotensin System inhibitors continuation on outcome after major surgery
    Demande de documents de l’étude par mail : recherche@sfar.org

    Titre de l’étude Impact de la poursuite des inhibiteurs du système rénine angio-tensinealdostérone (SRA) avant chirurgie majeure sur la morbimortalité périopératoire.
    Etude multicentrique, randomisée. Étude STOP-or-NOT
    Objectif principal Déterminer l’impact de la poursuite des inhibiteurs de SRA (IEC ou ARA2) sur les complications post-opératoires chez des patients subissant une chirurgicale lourde non cardiaque.
    Principaux critères d’inclusions
    • Patient candidat à une chirurgie non cardiaque;
    • Age≥18 ans;
    • Patient ayant été informé et ayant donné son consentement;
    • Traitement chronique par SRA (plus de 3 mois de traitement avant la chirurgie);
    • Les patientes en âge de procréer doivent accepter l’utilisation d’un moyen de contraception efficace et réalisation d’un test de grossesse.
    Statut de l’étude En cours de recrutement
    Promoteur AP-HP
    Design Étude interventionnelle multicentrique, randomisée en ouvert
    Nombre d’inclusions 2222 patients
    Traitement
    • Bras expérimental avec maintien des inhibiteurs du SRA
    • Bras témoin avec interruption des inhibiteurs du SRA 48 heures avant l’intervention
    Investigateur coordonnateur Dr. Etienne GAYAT
    Hôpital Lariboisière, Paris 75018.
    Email : etienne.gayat@aphp.fr
    Pr. Matthieu Legrand
    Hôpital St-Louis, Paris 75010.
    Email : matthieu.legrand@aphp.fr
    Domaine d’étude Anesthésie-Réanimation (Chirurgie)
    Centres participants CHU Lariboisière, Paris – GAYAT Etienne (Investigateur coordonnateur)
    CHU Saint Louis, Paris – Benoit PLAUD et Mathieu Le GRAND (Investigateur coordonnateur)
    CHU Beaujon, Clichy – Catherine PAUGAM
    CHU HEGP, Paris – Bernard CHOLLEY
    CHU Saint Antoine, Paris – Thomas LESCOT
    CHU Clermont Ferrand, Clermont Ferrand – Emmanuel FUTIER
    CHU Nantes, Nantes – Karim ASEHNOUNE
    CHU Tenon, Paris- Francis BONNET
    Hospices Civils de Lyon– Thomas RIMMELE
    CHU Hautepierre, Strasbourg – Dr Eric NOLL
    CHU Angers – Sigismond LASOCKI
    CHU Montpellier – Samir JABER
    CHU Rouen – Vincent COMPÈRE
    CHU Amiens – Emmanuel LORNE
    Hôpital Nord – Marc LEONE
    CHU de Toulouse – Vincent MINVILLE
    CHU La pitié Salpetrière, Paris – Pierre CORIAT
    CHU Nancy – Claude MEISTELMAN
    Hôpital privé de Trappes – William HAIK
    CHU de Reims – Beny CHARBIT
    CHU de Bordeaux – Karine NOUETTE
    CHU de Rennes – Hélène BELOEIL
    CHU de Caen – Jean Luc HANOUZ
    CHU Cochin, Paris – Christophe BAILLARD
    CHU Ambroise Paré – Dominique FLETCHER
    Clinique Pasteur, Toulouse – Hélène Charbonneau
    Résumé du protocole https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT03374449
    N° d’enregistrement N° EudraCT : 2017-002114-30
    Numéro NCT : 03374449


  • ※ TKAFTER ※ Douleur chronique et pronostic fonctionnel après prothèse totale de genou (PTG) : analgésie locorégionale continue par cathéter au triangle fémoral versus infiltration tissulaire dans le cadre d’une démarche de réhabilitation améliorée après chirurgie (RAAC)
    Demande de documents de l’étude par mail : recherche@sfar.org

    Titre de l’étude Douleur chronique et pronostic fonctionnel après prothèse totale de genou (PTG) : analgésie locorégionale continue par cathéter au triangle fémoral versus infiltration tissulaire dans le cadre d’une démarche de réhabilitation améliorée après chirurgie (RAAC).
    Objectif principal Montrer qu’un protocole d’analgésie multimodale basé sur une analgésie locorégionale continue par cathéter au triangle fémoral (KTTF) pourrait permettre de diminuer l’incidence des douleurs chroniques post chirurgicales (DCPC) par rapport à un protocole basé sur l’infiltration tissulaire (IT).
    Principaux critères d’inclusions
    • Majeur;
    • Pose de prothèse tricompartimentale de genou unilatérale pour gonarthrose;
    • Score ASA compris entre I et III;
    • Chirurgie programmée non septique;
    • PTG programmée sur l’un des 3 premiers jours de la semaine (lundi au mercredi inclus) afin de bénéficier d’une kinésithérapie homogène en postopératoire;
    • Capable de comprendre le protocole;
    • Ayant accepté de participer à l’étude et ayant donné son consentement oral exprès;
    • Affilié à un régime de sécurité social;
    • Possibilité d’être suivi dans le cadre du protocole.
    Statut de l’étude En cours de recrutement
    Promoteur CHD Vendée
    Design Étude interventionnelle, multicentrique, randomisée
    Nombre d’inclusions 420 patients randomisés
    Traitement

    • Bras contrôle : Infiltration tissulaire (IT)
    • Bras expérimental : Analgésie locorégionale continue par cathéter au triangle fémoral (KTTF
    Investigateur coordonnateur Dr. Jérôme GUILLEY
    CHU Vendée – LA ROCHE-SUR-YON
    Email : jerome.guilley@chd-vendee.fr
    Domaine d’étude Anesthésie
    Nombre de centres prévus
    – CHD Vendée
    – LA ROCHE-SUR-YON
    – Polyclinique de Cesson Sévigné
    – Fondation ophtalmologique Adolphe de Rothschild – Paris
    Résumé du protocole
    N° d’enregistrement


  • ※ TRAUMADORNASE ※ Inhaled Dornase Alpha to Reduce Respiratory Failure After Severe Trauma
    Demande de documents de l’étude par mail : recherche@sfar.org

    Titre de l’étude Évaluation prospective randomisée en double aveugle de la dornase alfa, administrée en aérosols, pour réduire l’incidence du syndrome de détresse respiratoire aigue modéré et sévère chez les patients traumatisés graves.
    Objectif principal Démontrer l’efficacité de l’administration intratrachéale précoce de dornase alfa pour réduire l’incidence du syndrome de détresse respiratoire aigu modéré et sévère (rapport PaO2/FiO2 < 200) au cours des 7 premiers jours post-traumatiques chez les patients victimes de traumatismes graves (ISS>15) et hospitalisés en réanimation.
    Principaux critères d’inclusions
    • Patient majeur
    • Sujet affilié à un régime de protection sociale d’assurance maladie
    • Personne de confiance ayant été informée des résultats de la visite médicale préalable
    • Patient victime d’un traumatisme grave [Injury Severity Score > 15]
    • Patient admis en réanimation
    • Patient intubé dont la durée prévisible de ventilation mécanique est > 48h
    • Porteur d’un cathéter artériel
    Statut de l’étude En cours de recrutement
    Promoteur Hôpitaux Universitaires de Strasbourg
    Design Étude interventionnelle, prospective, randomisée en double aveugle.
    Nombre d’inclusions 500 inclusions au total (250 sujets par bras)
    Traitement Groupe expérimental : Dornase alfa recombinante (Pulmozyme®, Roche, 2500UI/2,5mL) administrée en aérosol à l’aide d’un nébuliseur à tamis (Aerogen solo®) selon les recommandations de l’AMM actuelle en une administration quotidienne à J0 et J1. La première administration devra intervenir dans les 6 heures suivant l’admission du patient en réanimation. La deuxième administration sera débutée 24h après la première.
    Groupe placebo : chlorure de sodium (NaCl 0,9% 2,5mL, non distinguable de la dornase alfa), administré en aérosol à l’aide d’un nébuliseur à tamis (Aerogen solo®) en une administration quotidienne à J0 et J1. La première administration devra intervenir dans les 6 heures suivant l’admission du patient en réanimation. La deuxième administration sera débutée 24h après la première.
    Investigateur coordonnateur en France
    Pr Julien POTTECHER
    Hôpital de Hautepierre-Hôpitaux Universitaires de Strasbourg
    Email : julien.pottecher@chru-strasbourg.fr
    Domaine d’étude Réanimation
    Nombre de centres prévus – Hôpital de Hautepierre, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg : Julien Pottecher (Investigteur coordonnateur)
    – Hôpital Louis Pasteur : Elisabeth GAERTNER
    – Hôpital Maison Blanche – CHU De Reims : Alain LEON
    – CHR Metz Thionville – Site De Mercy : Sébastien GETTE
    – CH. du Moenchsberg – Emile Muller : Odile THEISSEN-LAVAL
    – Hôpital Central – CHRU de Nancy : Gérard AUDIBERT
    – Hôpital Universitaire Pitié Salpêtrière – Charles Foix : Mathieu RAUX
    Résumé du protocole https://clinicaltrials.gov/ct2/show/record/NCT03368092
    N° d’enregistrement Numéro NCT : NCT03368092