Veille bibliographique

1. Echo et VVP : guidée ou pas guidée ?

Raft J, Dupanloup D, Clerc-Urmès I, Baumann C, Richebé P, Bouaziz H. Training novice in ultrasound-guided venipuncture: A randomized controlled trial comparing out-of-plane needle-guided versus free-hand ultrasound techniques on a simulator [published online ahead of print, 2020 Oct 8]. J Vasc Access. 2020;1129729820962916. doi:10.1177/1129729820962916.

https://journals.sagepub.com/doi/10.1177/1129729820962916

Comment faciliter l’apprentissage par les novices de la pose de voies veineuses périphériques sous échographie ?

Cette étude prospective randomisée contrôlée utilise la simulation pour comparer les courbes de progression de 34 étudiants IADE  : écho seule vs écho+ dispositif de guidage de l’aiguille.

Et vous, l’écho, vous la préférez comment ? La main libre ou bien la main guidée ?

2. L’oxygène : un peu ? beaucoup ? passionnément ?

Schjørring OL, Klitgaard TL, Perner A, et al. Lower or Higher Oxygenation Targets for Acute Hypoxemic Respiratory Failure. N Engl J Med. 2021;384(14):1301-1311. doi:10.1056/NEJMoa2032510.

https://www.nejm.org/doi/10.1056/NEJMoa2032510

Vous vous demandez quel objectif de PaO2 vous devez vous fixer chez un patient de réa (intubé ou non)? S’il faut mettre plein d’O2 pour avoir une bonne PaO2 ou s’il faut être plus modéré ?

Et bien… après presque 2900 malades, les auteurs n’ont pas trouvé de différence de mortalité significative.

Les gros articles de réa du NEJM sont souvent des modèles d’écriture. Le texte va à l’essentiel et reprend en introduction et en discussion les articles sur le même sujet. Le paragraphe matériel et méthode est clair, pour les stat, là, il faut s’accrocher un peu…

3. Paracétamol préventif = moins de morphine ?

Xuan C, Yan W, Wang D, Mueller A, Ma H, Wang J. Effect of Preemptive Acetaminophen on Opioid Consumption: A Meta-Analysis. Pain Physician. 2021;24(2):E153-E160. 

https://www.painphysicianjournal.com/current/pdf?article=NzIxMA%3D%3D&journal=134 

Le paracétamol (acetaminophen) constitue la pierre angulaire de nos stratégies analgésiques post-opératoires. Cette méta-analyse internationale évalue l’intérêt de son utilisation dans le cadre d’une approche préventive. Elle repose sur des critères de l’évaluation  des douleurs post-opératoires, de la consommation de morphiniques et de  l’incidence des NVPO. Il est possible qu’après cette lecture, vous  changiez quelque peu vos habitudes…

4. IADE et lunettes intelligentes

Romare C, Enlöf P, Anderberg P, Jildenstål P, Sanmartin Berglund J, Skär L. Nurse anesthetists’ experiences using smart glasses to monitor patients’ vital signs during anesthesia care: A qualitative study. PLoS One. 2021;16(4):e0250122. Published 2021 Apr 21. doi:10.1371/journal.pone.0250122.

https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0250122 

Une étude originale provenant de Suède avec un air de « Mission Impossible ».

La surveillance rapprochée des paramètres vitaux est indissociable de l’anesthésie et du rôle de l’IADE. Les lunettes intelligentes de cette étude, ou « Smart Glasses », utilisent des technologies embarquées telles que caméra, Bluetooth, Wi-fi, affichage de page web, contrôle vocal ou oculaire. De véritables répétiteurs de moniteur : enfin les mains libres ! Cette article décrit l’expérience d’utilisation par des IADE à l’aide d’entretiens semi-directifs. Cette étude qualitative aborde les aspects humains et professionnels de l’implémentation d’une nouvelle technologie. 

N’avez-vous jamais rêvé de lire votre moniteur le dos tourné en préparant vos drogues ?

1.Une surveillance à vous couper le souffle !

Chung F, Wong J, Mestek ML, Niebel KH, Lichtenthal P. Characterization of respiratory compromise and the potential clinical utility of capnography in the post-anesthesia care unit: a blinded observational trial. J Clin Monit Comput. 2020;34(3):541-551. doi:10.1007/s10877-019-00333-9

https://link.springer.com/article/10.1007/s10877-019-00333-9

Une étude canadienne aux résultats surprenants, basée sur 250 patients, s’est penchée sur l’utilité clinique du monitorage du CO2 expiré dans le diagnostic précoce des événements respiratoires en SSPI.

Cet article vous convaincra-t-il de l’utilité du capnographe en SSPI ?

2. Ces EPI qui veulent nous faire la peau !

Hu K, Fan J, Li X, Gou X, Li X, Zhou X. The adverse skin reactions of health care workers using personal protective equipment for COVID-19. Medicine (Baltimore). 2020;99(24):e20603. doi:10.1097/MD.0000000000020603

https://journals.lww.com/md-journal/Fulltext/2020/06120/The_adverse_skin_reactions_of_health_care_workers.49.aspx

Décembre 2019, Chine, province de Hubei : pour limiter la propagation du Covid19, les soignants portent des équipements de protection individuelle (EPI) de façon intensive et prolongée.

Cet usage n’est pas sans conséquences sur leur état cutané.

Les effets du port du masque N95 (équivalent FFP2), des gants latex et vêtements de protection, 12 h/j pendant plus de 3 mois sont analysés dans cette étude sur 61 soignants.

Quels sont les équipements les plus nocifs ?

Quels effets sur la peau ?

Quels professionnels sont les plus touchés ?

Réponses dans le texte…

3. OFA : Mythe ou réalité

Beloeil H, Garot M, Lebuffe G, et al. Balanced Opioid-free Anesthesia with Dexmedetomidine versus Balanced Anesthesia with Remifentanil for Major or Intermediate Noncardiac Surgery. Anesthesiology. 2021;134(4):541-551. doi:10.1097/ALN.0000000000003725.

https://pubs.asahq.org/anesthesiology/article/134/4/541/115422/Balanced-Opioid-free-Anesthesia-with

Semblant procurer une analgésie post-opératoire de qualité et être moins pourvoyeurs d’effets indésirables que les morphiniques, les alpha 2 agonistes paraissent être des molécules intéressantes.

Jusqu’à présent le manque de standardisation dans l’utilisation de ces molécules et l’absence d’étude bien conduite ne permettaient pas de trancher sur leur efficacité réelle.

L’étude POFA est la première étude multicentrique,  randomisée,  en double aveugle  comparant Dexmédétomidine et Remifentanil en utilisation standardisée en chirurgie non cardiaque majeure ou intermédiaire.

Alors,  OFA, mythe ou réalité ?

4. Le 1er confinement n’a pas vidé que les rues, les Trauma Centers aussi !

Moyer JD, James A, Gakuba C, et al. Impact of the SARS-COV-2 outbreak on epidemiology and management of major trauma in France: a registry-based study (the COVITRAUMA study). Scand J Trauma Resusc Emerg Med. 2021;29(1):51. Published 2021 Mar 22. doi:10.1186/s13049-021-00864-8.

https://sjtrem.biomedcentral.com/articles/10.1186/s13049-021-00864-8

Y’a-t-il eu moins d’accidents graves pendant le 1er confinement ?

La réorganisation hospitalière pendant cette période a-t-elle eu un effet négatif sur la qualité de prise en charge des polytraumatisés ?

Le groupe français Traumabase a épluché ses registres pour savoir si le 1er confinement lié à la pandémie de SARS-COV-2 (17 mars au 11 mai 2020) avait eu un impact sur le nombre et la mortalité hospitalière des polytraumatisés admis dans 15 Trauma Centers français.

1. Ne vous êtes-vous jamais demandé combien de fois par jour vous avez été interrompu dans vos tâches au bloc ou en SSPI ?

Groupe de travail SFAR/CFAR/HAS. Interruption de tâche lors des activités anesthésiques au bloc opératoire et en salle de surveillance post-interventionnelle. 2020 Mar 18.

Un groupe de travail SFAR/CFAR/HAS constitué de MAR, d’IADE, de chefs de projet et d’experts en qualité et gestion des risques a établi un guide sur les interruptions de tâches lors des activités anesthésiques au bloc et en SSPI. Leur objectif était de sensibiliser les soignants à cette problématique et de leur fournir des outils pour y remédier. Ils ont pour cela identifié « Quatre temps patients » à risque pour l’activité anesthésique, créé une grille d’audit interne et proposé des mesures barrières de prévention et de récupération.

2. Alors que la contamination aéroportée prend une place importante dans le contexte actuel, une étude s’est penchée sur les particules émises lors de l’intubation et de l’extubation trachéales.

Brown J, Gregson FKA, Shrimpton A, Cook TM, Bzdek BR, Reid JP, Pickering AE. A quantitative evaluation of aerosol generation during tracheal intubation and extubation. Anaesthesia. 2020 Oct 6:10.1111/anae.15292. doi: 10.1111/anae.15292. PMID: 33022093.

https://associationofanaesthetists-publications.onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/anae.15292

Cette étude prospective et observationnelle de surveillance environnementale s’intéresse à l’aérosolisation produite lors des procédures d’intubation et d’extubation trachéales. Les chercheurs ont réalisé des mesures quantitatives en condition réelle grâce à un dispositif laser optique muni d’un échantillonneur positionné à 50cm en face de la bouche du patient.

3. De l’importance de la chaîne du chaud au bloc opératoire

Balki I, Khan JS, Staibano P, Duceppe E, Bessissow A, Sloan EN, Morley EE, Thompson AN, Devereaux B, Rojas C, Rojas C, Siddiqui N, Sessler DI, Devereaux PJ. Effect of Perioperative Active Body Surface Warming Systems on Analgesic and Clinical Outcomes : A Systematic Review and Meta-analysis of Randomized Controlled Trials. Anesth Analg. 2020 Sep 7. doi: 10.1213/ANE.0000000000005145. PMID: 32932390.

https://journals.lww.com/anesthesia-analgesia/Abstract/2020/11000/Effect_of_Perioperative_Active_Body_Surface.19.aspx

Cet article propose une revue systématique et une méta-analyse des essais contrôlés randomisés concernant le réchauffement périopératoire des patients. Quelle en est l’influence sur la douleur et la consommation d’opiacés, le risque infectieux, la satisfaction, le risque de transfusion ?

4. “There’s an app for that !” : cette fois, ce n’est pas la célèbre firme à la pomme qui le dit, mais Le MIT.

Laguarta J, Hueto F, Subirana B. COVID-19 Artificial Intelligence Diagnosis using only Cough Recordings. IEEE Open Journal of Engineering in Medicine and Biology. 2020 Sep 30.

Une équipe de chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) a développé une application pour smartphone qui permettrait de détecter des patients asymptomatiques infectés à Covid-19 en utilisant l’intelligence artificielle pour analyser leurs toux.

5. Mésusage du TRAMADOL : communiqué du réseau d’addictovigilance de l’ANSM

https://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/TRAMADOL-une-mesure-pour-limiter-le-mesusage-en-France-Point-d-information

Plusieurs enquêtes du réseau d’addictovigilance de l’ANSM ont mis en évidence une augmentation du mésusage et de la dépendance liés au Tramadol au cours des dernières années.

6. Les 10 commandements pour éviter l’hypoxémie et l’hypotension lors de l’intubation

Kornas RL, Owyang CG, Sakles JC, Foley LJ, Mosier JM. On behalf of the Society for Airway Management’s Special Projects Committee Evaluation and Management of the Physiologically Difficult Airway: Consensus Recommendations From Society for Airway Management, Anesthesia & Analgesia: February 2021 – Volume 132 – Issue 2 – p 395-405

https://journals.lww.com/anesthesia-analgesia/Abstract/2021/02000/Evaluation_and_Management_of_the_Physiologically.16.aspx

Recommandations pour l’évaluation et la prise en charge des patients à risque d’hypoxémie et d’hypotension lors de la prise en charge des voies respiratoires.

7. La Dexmedetomidine en dehors de l’OFA

Wu Z, Yu J, Lin Q, Li H, Zhang T, Tan H, Lin W, Cao L. Effects of an Intraoperative Intravenous Bolus Dose of Dexmedetomidine on Remifentanil-Induced Postinfusion Hyperalgesia in Patients Undergoing Thyroidectomy: A Double-Blind Randomized Controlled Trial. Anesthesia & Analgesia: February 2021 – Volume 132 – Issue 2 – p 320-328

https://journals.lww.com/anesthesia-analgesia/Fulltext/2021/02000/Effects_of_an_Intraoperative_Intravenous_Bolus.6.aspx

Des bolus de dexmedetomidine pendant l’intervention peuvent-ils réduire l’hyperalgésie post opératoire induite par l’utilisation du rémifentanil ?

8. La recherche clinique a bien évolué depuis Nabuchodonosor

Cortegiani A, Absalom AR. Importance of proper conduct of clinical trials. Br J Anaesth. 2021 Feb;126(2):354-356.

https://bjanaesthesia.org/article/S0007-0912(20)30788-1/fulltext

Cet éditorial aborde l’évolution de la méthodologie en recherche clinique, depuis Nabuchodonosor le célèbre roi babylonien,  jusqu’à l’evidence-based-medecine et l’apport de l’intelligence artificielle, et introduit les préconisations du BJA concernant la bonne conduite d’une étude clinique : https://bjanaesthesia.org/the-conduct-of-clinical-trials