Prise en charge des surdosages en antivitamines K, des situations à risque hémorragique et des accidents hémorragiques chez les patients traités par antivitamines k en ville et en milieu hospitalier

Titre en anglais: …

HAS
1442414915_vector_65_132008 – Dernière version à jour
Source(s) : Site Haute Autorité de Santé
Référence de la publication :
Résumé / Conclusion :
Environ 600 000 patients sont traités par un antivitamine (AVK) en France chaque année (environ 1 % de la population). Ces recommandations professionnelles ont été élaborées à l’initiative du Groupe d’étude sur l’hémostase et la thrombose (promoteur) et avec les sociétés savantes ou collèges cités en fin de document, en partenariat avec la Haute Autorité de Santé et suivant sa méthode de travail. L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé a participé à la rédaction et à la relecture des recommandations
Sommaire – Table des matières :
1 Introduction
2 Conduite à tenir en cas de surdosage Asymptomatique

2.1 Mode de prise en charge
2.2 Mesures thérapeutiques permettant de corriger le surdosage
2.3 A faire dans tous les cas

3 Conduite à tenir en cas d’hémorragies spontanées ou traumatiques

3.1 Comment classer les hémorragies en fonction de leur gravité ?
3.2 Conduite à tenir en cas d’hémorragie non grave
3.3 Médicaments utilisables en cas d’hémorragie grave
3.4 Conduite à tenir en cas d’hémorragie grave
3.5 Conduite à tenir chez le patient victime d’un traumatisme
3.6 Réintroduction des AVK après une hémorragie grave

4 Conduite à tenir vis-à-vis du traitement par AVK en cas de chirurgie ou d’acte invasif

4.1 Procédures qui peuvent être réalisées sans interrompre les AVK
4.2 Situations qui imposent un relais par une héparine, si
l’interruption des AVK est nécessaire pour un acte programmé
4.3 Modalités du relais par une héparine, si nécessaire, en cas d’acte
programmé
4.4 Prise en charge pour un acte programmé en fonction de l’indication du traitement anticoagulant
4.5 Prise en charge préopératoire du patient pour une chirurgie ou un acte invasif urgent à risque hémorragique

Auteur(s) :
  • Comité d’organisation:

Pr Pierre Sié, Pr Jacques Bouget, Dr Thierry Boulain, Dr Anne Castot, Dr Nathalie Dumarcet, Dr Philippe-Louis Druais, Pr Yves Gruel, Pr Gérard Helft, Pr Dominique Huas, Pr Bernard Iung, Dr Jean-Pierre Laroche, Dr Philippe Leger, Dr Isabelle Mahe, Pr Alain Pavie, Mlle Agnès Pelladeau, Pr Pierre-Marie Roy, Pr Charles-Marc Samama

  • Groupe de travail:

Pr Gilles Permod, Dr Philippe Blanchard
Dr Anne Godier, Dr Claire Gozalo, Dr Benjamin Tremey, Dr Pierre Albaladejo
Dr Pascal d’Azemar, Pr Gilles Berrut, Dr Laurent Calvel, Pr Jean-Pierre Carteaux
Dr Francis Couturaud, Pr Charles de Riberolles, Pr Ludovic Drouet, Dr Christian Faugère, Pr Émile Ferrari, Pr Pascale Gaussem, Pr Claude Gervais, Pr Francoise Haramburu, Dr Bénédicte Hay, Pr Brigitte Ickx, Pr Patrick Jego, Dr Frédéric Lapostole, Dr Dominique Lasne, Dr Grégoire Le Gal, Pr Thomas Lecompte, Pr Anne Long, Pr Emmanuel Marret, Dr Marc-Antoine May, Pr Guy Meyer, Pr Olivier Montagne, Pr Serge Motte, Mme Emmanuelle Nozieres, Dr Florence Parent, Dr Eric Pautas, Dr Catherine Rey-Quino, Pr Christian Riché, Dr Virginie Siguret, Pr Annick Steib, Dr Sophie Susen, Dr Karim Tazeroute, Dr Bernard Viguié