Prise en charge des traumatisés crâniens graves à la phase précoce (24 premières heures)

Titre en anglais : Management of severe traumatic brain injury (first 24 hours)

RFE SFAR
1442414915_vector_65_132016 – Dernière version à jour
Source(s) : Site SFAR
Référence de la publication :
Résumé / Conclusion :
Les dernières recommandations françaises pour la prise en charge des traumatisés crâniens graves dans les 24 premières heures datent de 1998 1. En raison de modifications récemment apparues dans cette prise en charge (monitorage intracérébral, objectif de pression de perfusion cérébrale, traitement de l’hypertension intracrânienne), il était licite d’actualiser ces recommandations. Nous tenons à souligner le travail majeur réalisé par les experts en 1998 et conseillons aux lecteurs de s’y rapporter car ces recommandations sont une source importante d’informations. Notre objectif a été de préciser les évolutions significatives depuis 1998. Une grande partie des recommandations de 1998 reste valable en 2016 et ne sont présentées ici que les nouveautés par rapport aux recommandations de 1998. Ces recommandations concernent la prise en charge précoce (24 premières heures) des traumatismes crâniens graves, et ne prennent pas en compte les traumatismes crâniens mineurs ou modérés, ou la prise en charge plus tardive en neuroréanimation.
Sommaire – Table des matières :

1. Comment décrire et évaluer la gravité initiale d’un traumatisé crânien ?

2. Quelles sont les modalités de prise en charge pré-hospitaliere des traumatismes crâniens graves

3. Stratégie de l’imagerie médicale chez les traumatisés crâniens graves

4. Indications neurochirurgicales (hors monitorage)

5. Sédation, analgésie

6. Indications et modalités du monitorage cérébral du traumatisé crânien grave

7. Prise en charge médicale de l’hypertension intracrânienne

8. Stratégie de prise en charge du polytraumatisé avec traumatisme crânien grave

9. Détection et traitement preventif des crises epileptiques

10. Homéostasie biologique (osmolarite, glycémie, axe cortico-surrenalien)

11. Particularités du traumatisme crânien grave chez l’enfant

12. Contrôle ciblé de la temperature apres traumatisme crânien

Sociétés savantes : Société française d’anesthésie et de réanimation
Auteur(s) : Thomas Geeraerts, Lionel Velly, Lamine Abdennour, Karim Asehnoune, Gérard Audibert, Pierre Bouzat, Nicolas Bruder, Romain Carillon, Vincent Cottenceau, François Cotton, Sonia Courtil-Teyssedre, Claire Dahyot-Fizelier, Frédéric Dailler, Jean-Stéphane David, Nicolas Engrand, Dominique Fletcher, Gilles Francony, Laurent Gergelé, Carole Ichai, Etienne Javouhey, Pierre-Etienne Leblanc, Thomas Lieutaud, Philippe Meyer, Sébastien Mirek, Gilles Orliaguet, François Proust, Hervé Quintard, Catherine Ract, Mohamed Srairi, Karim Tazarourte, Bernard Vigué, Jean-François Payen.
Groupe de travail:Lamine Abdennour (Paris), Karim Asehnoune (Nantes), Gérard Audibert (Nancy), Pierre Bouzat (Grenoble), Nicolas Bruder (Marseille), Romain Carillon (Lyon), Vincent Cottenceau (Bordeaux), François Cotton (Lyon), Sonia Courtil-Teyssedre (Lyon), Claire Dahyot-Fizelier (Poitiers), Frédéric Dailler (Lyon), Jean-Stéphane David (Lyon), Nicolas Engrand (Paris), Dominique Fletcher (Garches), Gilles Francony (Grenoble), Laurent Gergelé (Saint-Etienne), Thomas Geeraerts (Toulouse), Carole Ichai (Nice), Etienne Javouhey (Lyon), Pierre-Etienne Leblanc (Paris), Thomas Lieutaud (Lyon), Philippe Meyer (Paris), Sébastien Mirek (Dijon), Gilles Orliaguet (Paris), Jean-François Payen (Grenoble), François Proust (Strasbourg), Hervé Quintard (Nice), Catherine Ract (Paris), Mohamed Srairi (Toulouse), Karim Tazarourte (Lyon), Lionel Velly (Marseille), Bernard Vigué (Paris)