Association between intraoperative opioid administration and 30-day readmission: a pre-specified analysis of registry data from a healthcare network in New England

Mis en ligne le 7 février 2019
Article du mois

Long et al. British Journal of Anaesthesia, 120 (5): 1090e1102 (2018)

Par les Prs Vincent Minville (Toulouse) et Karine Nouette-Gaulain (Bordeaux) pour le CS de la SFAR

Nombre de mots : 1228 (bibliographie exclue)

La quantité d’opioïdes administrée en peropératoire peut avoir plus d’impact que prévu…

Question évaluée :

Malgré les nombreux effets potentiels de l’exposition aux opioïdes périopératoires sur les complications postopératoires (1-5), on en sait relativement peu sur la contribution de la composante peropératoire de l’administration d’opioïdes. Les auteurs ont cherché à quantifier l’association entre la dose d’opioïdes administrée en peropératoire et la réadmission à l’hôpital dans les 30 jours (un critère de qualité commun et un indicateur général des complications postopératoires) dans une population diversifiée de patients opérés. Les auteurs ont également évalué les effets du statut de la chirurgie (ambulatoire ou non) et de la classe d’opioïdes (action prolongée/brève) sur cette association.

 

Type d’étude :

Rétrospective, multicentrique (Massachusetts General Hospital (MGH) et dans deux hôpitaux communautaires affiliés), de 2007 à 2015.

Population étudiée :

Tous les patients adultes ayant eu une intervention chirurgicale sous anesthésie générale avec intubation orotrachéale et extubation à la fin du cas. Exclusion des patients de chirurgie cardiaque, des patients ASA V et VI et des patients qui avaient subi une autre intervention chirurgicale dans les quatre semaines précédant le cas.Accès à l'intégralité du contenu est réservé aux membres de la SFAR : connectez-vous ou devenez membre !

0
X