AIDES COGNITIVES EN ANESTHÉSIE RÉANIMATION

Aides cognitives anesthesieAides cognitives obstétriqueAides cognitives réanimationAides cognitives pédiatrie
Mode d’emploi

Dans le but d’améliorer la prise en charge du patient (adulte ou enfant) en situation critique, tant au bloc opératoire qu’en réanimation, au déchoquage ou en salle de naissance, des comités de la SFAR ont mis au point des aides cognitives (AC). Le comité « analyse et maitrise du risque » (CAMR) a développé les premières aides cognitives destinées à la maîtrise des situations à risque. Les AC constituent un nouvel outil, innovant dans son utilisation, au service de la sécurité des patients. Les premières AC développés par le CAMR ont été présentés au congrès SFAR 2016.

Depuis les comités ACUTE (Anesthésie-réanimation pour Chirurgie urgente, Urgences vitales et Traumatologie gravE) et Réanimation en coopération avec la Société Française de Médecin d’Urgence (SFMU) ont complété le corpus avec des aides cognitives destinées à la prise en charge des patients traumatisés graves. Ces trauma flowcharts ont vocation d’apporter un soutien aux équipes trauma et homogénéiser et standardiser la prise en charge des patients traumatisés.

Les AC sont un outil pour améliorer la prise en charge de situations critiques, complexes ou rares. Leur utilisation se fait idéalement en équipe, un membre de l’équipe ayant pour seule tâche de lire la fiche et de guider les actions des autres membres. Pour le clinicien individuel, les AC notamment de traumatologie représentent un outil pédagogique ergonomique pour s’orienter ou se rappeler des éléments clés d’une prise en charge complexe. Dans tous les cas en utilisation collective ou individuelle, les AC visent réduire la charge cognitive des utilisateurs.

L’utilisation de ces AC comprend idéalement une formation à cet outil, une simulation de son usage, une disposition des AC dans les salles de bloc opératoire et/ou de salle de déchoquage ou des chambres de réanimation. Le but recherché est que les équipes soient formées et entrainées à son utilisation, et que l’information soit disponible au plus près de l’événement et du patient et des équipes.

Les AC Gestions Situation à Risque et les AC Trauma partagent les mêmes objectifs :

  • Améliorer les performances médicales et paramédicales de l’équipe dans la gestion d’évènements critiques, complexes et rares, guidant le raisonnement et listant l’enchainement des actions et en évitant l’oubli d’une ou plusieurs étapes
  • Mettre en place un dispositif d’aide permettant de réduire le risque de survenue d’erreurs cognitives, possibles dans ce type de situation
  • Homogénéisation et standardisation des pratiques

GUIDE UTILISATION GENERAL DES AC :

  • Les AC sont destinées à être un outil d’équipe qui implique la bonne connaissance et une appropriation, notamment par l’utilisation des aides cognitives lors d’exercices de simulation de crise en équipe
  • Les AC peuvent être lues à voix haute par un membre de l’équipe, qui guide le raisonnement et le bon enchainement des actions et/ou être utilisé comme une checklist pour vérifier la réalisation des mesures
  • Les AC sont à utiliser au près du patient, durant la situation critique ; les AC trauma peuvent être utilisées pour anticiper et mémoriser la gestion de traumatismes complexes
  • Plusieurs formats d’utilisation sont envisageables :
    • Sous forme de fiche plastifiée accroché en salle d’opération, déchoquage ou en chambre de réanimation
    • Sous forme numérique sur application Smartphone, tablette ou internet, en version statique (pdf) ou dynamique (algorythme déroulant). Les AC Gestions Situations à Risques sont disponibles dans l’application SFAR ; les AC trauma seront disponibles à partir de l’automne 2021

A) MÉTHODOLOGIE DE RÉALISATION DES AC CAMR GESTION SITUATION A RISQUE

  • Fiches élaborées sur le principe de l’ « Emergency Manual, Cognitive Aids for Perioperative Critical Events 2014, V2.4, Standford Anesthesia Cognitive Aid Group »;
  • Recueillant des données validées par la littérature médicale, en accord avec les principales recommandations nationales et internationales ;
  • Fiches succinctes au design homogène, sous la forme de check-list pour une utilisation rapide et efficace, durant la crise ;
  • Distinction de certaines AC selon le lieu de survenue de la situation critique (réanimation ou bloc opératoire) pour une meilleure adaptation au contexte ;
  • Elaborées et corrigées par les membres du CAMR ;
  • Maintenues à jour à l’avenir, soit après publication de nouvelles recommandations soit par une revue systématique tous les 2 ans.
  • Deux AC Gestions Situation à Risques particulières sont proposées en vue d’améliorer la gestion de crise en équipe. Elles constituent davantage un outil de mise en place d’une politique de gestion de crise qu’une véritable aide cognitive à utiliser pendant la crise.
    • « Evènement indésirable grave ou décès » permet de rappeler à l’équipe l’organisation de la communication au décours d’une crise comportant un EIG ou un décès
    • « gestion de crise » rappelle des éléments organisationnels à mettre en place pour faciliter la gestion de crise par l’équipe.

A.1) PROCESSUS DE VALIDATION :

  • Le projet est validé par le Conseil d’Administration de la SFAR le 17/06/2016.
  • Chaque fiche est validée par le CAMR.

A.2) COLLABORATEURS AC GESTIONS DES SITUATIONS A RISQUE

Pierre Albaladejo, Guillaume de Saint Maurice, Alexandre Theissen et Pierre Trouiller (présidents), Julien Picard (secrétaire), Ségolène Arzalier-Daret, Frédéric Aubrun, Francine Bonnet, Maryline Bordes Demolis, Jean-Louis Bourgain, Antonia Blanie, Marie-Paule Charriot, Cyrille Devaumas, Dominique Fletcher, Didier Fressard, Régis Fuzier, Claire Gatecel, Benjamin Gafsou, Matthieu Kurrek, Jean Lemarie, Nicolas Libert, Emmanuel Marret, Estelle Morau, Vincent Piriou, Clotilde Schilte, Olivier Untereiner, Charles-Hervé Vacheron, Patrick-Georges Yavordios.

La réalisation et le développement de l’application ACAR : Aline Baron (IADE au CHU de Grenoble) et des AC en version dynamique : Claire Hoerauf (Sirup lab)

B) MÉTHODOLOGIE DE RÉALISATION DES AC TRAUMA GRAVE (Trauma Flowchart)

  • AC trauma élaborées sur le principe de l’ « Emergency Manual, Cognitive Aids for Perioperative Critical Events 2014, V2.4, Standford Anesthesia Cognitive Aid Group » avec structure linéaire et indication d’une temporalité
  • AC trauma grave s’appuient sur l’intégralité des RFE trauma grave élaborées par la SFAR et SFMU (https://sfar.org/referentiels) et couvrent la prise en charge des premières 24 à 48 heures.
  • Un collège de 40 experts issues des comité ACUTE, REANIMATION et de la SFMU pour élaborer chaque fiche en binôme sur les sujets : choc et damage control, trauma crânien, traumatisme des extrémités, traumatisme abdominal, évaluation et examens complémentaires, traumatisme pelvien, traumatisme vertébromédullaire, traumatisme thorax, arrêt cardiaque traumatique
  • Relecture croisée par les experts des deux sociétés et vérification de concordance avec recommandations en vigueur

B.1) PROCESSUS DE VALIDATION :

  • Relecture et évaluation par cliniciens non-experts
  • Relecture par comité des référentiels de la SFAR
  • Validation par le CA de la SFAR, Juin 2021

B.2) COLLABORATEURS AC TRAUMA GRAVE

Coordination: T Gauss (SFAR), K Tazarourte (SFMU), P Bouzat (SFAR), E Cesareo (SFMU), J Pottecher (SFAR), M Leone (SFAR), H Quintard (SFAR), O Joannes-Boyau (SFAR)

Collège experts (ordre alphabétique): FX Ageron (SFMU), A Avondo (SFMU), B Bijok (SFAR), X Bobbia (SFMU),  G Bouhours (SFAR),  P Bouzat (SFAR), T Clavier (SFAR), E Cesareo (SFMU), C Chollet-Xemard (SFMU), F Cook (SFAR), S Curac (SFMU), JS David (SFAR), T Desmettre (SFMU), C Duracher-Gout (SFAR), C El Khoury (SFMU),  T Geeraerts (SFAR), C Gil-Jardine (SFAR), S Hamada (SFAR), M Heidet (SFMU), R Jouffroy (SFAR), A Lamblin (SFAR), O Langeron (SFAR), P Lanot (SFAR), S Lasocki (SFAR), F Lapostolle (SFMU), M Leone (SFAR), P Michelet (SFAR),  S Mirek (SFAR), L Muller (SFAR), P Pasquier (SFAR), S Perbet (SFAR), J Pottecher (SFAR), C Pradeau (SFMU), B Prunet (SFAR), M Raux (SFAR), A Renard (SFMU), A Roquilly (SFAR), C Roger (SFAR), D Sapir (SFMU), JP Tourtier (SFMU), S Travers (SFMU)

Membres comité référentiels SFAR: M Garnier, A Blet, H de Courson, A de Jong, D Frasca, H Charbonneau, P Cuvillon, M-0 Fisher, C Huraux, M Jabaudon, D Michelet, E Weiss

TABLE DES MATIÈRES