Mis en ligne le 12 septembre 2016
Article du mois

Commentaire d’article médical scientifique

AM Gillinov, E Bagiella, AJ Moskowitz, et al. N Engl J Med, published on April 4, 2016. Doi: 10.1056/NEJMoa1602002

Par le Pr Jean-Luc Fellahi (Hôpital Louis Pradel – Hospices Civils de Lyon) pour le Comité Scientifique de la SFAR

Position du problème : La fibrillation atriale postopératoire (FAPO) est une complication fréquente et grave après chirurgie cardiaque. En dépit de l’existence de recommandations internationales qui suggèrent en première intention le choix des bêtabloqueurs pour la prévention et le traitement de la FAPO [1], une controverse demeure quant à l’utilisation préférentielle d’une stratégie de contrôle de la fréquence ventriculaire (rate-control visant à simplement ralentir la fréquence cardiaque) ou de contrôle du rythme cardiaque (rhythm-control visant à rétablir d’emblée un rythme sinusal). Accès à l'intégralité du contenu est réservé aux membres de la SFAR : connectez-vous ou devenez membre !