Décès du Professeur Chantal Favre-Bismuth

Mis en ligne le 24 Avril 2015
Communiqués
Retour

Chantal Favre-Bismuth, exploratrice du XXéme siècle,
Hommage rendu par le Professeur Frédéric Baud

Chantal Bismuth est partie explorer des mondes que nous ne connaissons pas encore.

Son départ nous laisse orphelin.

Née dans une famille d’industriel des Vosges, région à laquelle elle est toujours restée très attachée. Chantal a dès sa naissance marqué son originalité en étant et en devenant sans le savoir l’aînée d’une famille de 12 enfants. Inutile de dire que ses souvenirs d’enfant se confondent avec les soins qu’elle a été obligée de délivrer à sa fraterie. Ceci pourrait expliquer son souhait de quitter le cocon familial qu’elle fera de deux façons en se mariant et en commençant des études d’infirmières. A 20 ans elle aura l’extrême douleur de connaître la solitude liée à la mort de son mari officier, tué au champ d’honneur au Vietnam. A ces études d’infirmières font suite des études de médecine dans la grande Faculté de médecine de Paris. Reçue au concours de l’externat puis de l’internat des hôpitaux de Paris, Accès à l'intégralité du contenu est réservé aux membres de la SFAR : connectez-vous ou devenez membre !

0
X