GESTION DES VOIES AÉRIENNES DE L’ENFANT

Titre en anglais: MANAGEMENT OF THE CHILD’ S AIRWAYS

RFE SFAR1442414915_vector_65_132018 – Dernière version à jour
Source(s) : Site SFAR
Référence de la publication :
Résumé / Conclusion :
A ce jour, plus de 50% des événements critiques périopératoires de l’enfant sont d’origine respiratoire. La bonne gestion des voies aériennes de l’enfant lors d’une anesthésie générale fait partie des préoccupations majeures des anesthésistes réanimateurs.
Les objectifs de ces Recommandations Formalisées d’Experts étaient d’apporter une modification ou amélioration des pratiques cliniques répondant aux évolutions techniques dans la gestion des voies aériennes supérieures de tout enfant, mais également, de valider au niveau national des connaissances reconnues dans la littérature ou auprès de sociétés savantes internationales. Par ailleurs, un point particulier a abordé la gestion des VAS de l’enfant enrhumé, potentiel facteur de risque en anesthésie pédiatrique.
Parmi les recommandations, les experts recommandent l’utilisation préférentielle des dispositifs supraglottiques lors des interventions superficielles de courte durée avec monitorage de la pression du coussinet si possible. L’utilisation de sonde à ballonnet est préférable lors de l’intubation trachéale avec monitorage de la pression du ballonnet. L’intubation doit être systématique pour une chirurgie d’amygdalectomie chez l’enfant. La place des vidéolaryngoscopes est précisée lors de l’intubation difficile. L’utilisation des curares est redéfinie que ce soit durant l’induction à séquence rapide ou lors d’une anesthésie classique avec intubation orotrachéale. Pour l’enfant enrhumé, les experts recommandent l’utilisation préférentielle, si possible, du masque facial comparé à la sonde d’intubation ou dispositif supraglottique et, pour l’enfant de moins de 6 ans, la nébulisation de salbutamol avant l’anesthésie générale.
Le but final de ces recommandations est d’envisager une diminution de la morbi-mortalité respiratoire de l’anesthésie des enfants par une amélioration des pratiques cliniques quotidiennes.
Sommaire – Table des matières :

– Dispositifs supraglottiques: leur place dans la chirurgie élective, dans l’amygdalectomie ou adénoïdectomie, pour la ventilation et/ou l’intubation difficile, les techniques de pose et de retrait, la comparaison entre les dispositifs de 1ere et 2eme génération.
– Sondes à ballonnet dans l’intubation de l’enfant : avantages, choix de la taille, mesure de pression du ballonnet.
– Vidéolaryngoscopes : place dans l’intubation simple et dans l’intubation difficile.
– Place des curares pour intuber un enfant : avantages et inconvénients pour l’intubation normale et difficile
– Intubation à séquence rapide chez l’enfant : nécessité de la pression cricoïdienne, curare, ventilation.
– extubation de l’enfant : vigile ou sous anesthésie, extubation après intubation difficile
– Gestion des VAS chez l’enfant enrhumé: intubation orotrachéale, dispositifs supraglottiques ou masque facial

Sociétés savantes : SFAR, ADARPEF
Auteur(s) : C Dadure, N Sabourdin, F Veyckemans, F Babre, N Bourdaud, S Dahmani, M De Queiroz, JM Devys, MC Dubois, D Kern, A Laffargue, M Laffon, C Lejus, K Nouette-Gaulain, G Orliaguet, E Gayat, L Velly, N Salvi, C Sola. Groupe de travail:

  • Coordonnateurs d’experts :
    SFAR : Christophe Dadure
    ADARPEF : Nada Sabourdin, Francis VeyckemansOrganisateurs :
    SFAR : Etienne Gayat, Lionel Velly
    ADARPEF : Anne Laffargue 
  • Groupe d’experts de la SFAR (ordre alphabétique) : Nathalie Bourdaud (Lyon), Christophe Dadure (Montpellier), Souhayl Dahmani (Paris), Jean-Michel Devys (Paris), Marc Laffon (Tours), Corinne Lejus (Nantes), Karine Nouette-Gaulain (Bordeaux), Gilles Orliaguet (Paris).
  • Groupe d’experts de l’ADARPEF (ordre alphabétique) : Florence Babre (Bordeaux), Mathilde De Queiroz (Lyon), Marie-Claude Dubois (Paris), Delphine Kern (Toulouse), Anne Laffargue (Lille), Nada Sabourdin (Paris), Nadège Salvi (Paris), Chrystelle Sola (Montpellier), Francis Veyckemans (Lille).
    Groupe de Lecture : Maryline Bordes (Bordeaux), Frédéric Duflo (Lyon), Jean-Claude Granry (Angers), Fabrice Michel (Marseille).