Insuffisance hépatique en soins critiques

Titre en anglais: Liver failure in intensive care unit

RFE SFAR
1442414915_vector_65_132018 – Dernière version à jour
Source(s) : Site SFAR
Référence de la publication :
Résumé / Conclusion :
Objectif : Fournir des recommandations sur la prise en charge de l’insuffisance hépatique en soins critiques
Conception : Un groupe composé de 23 experts de la Société Française d’Anesthésie-Réanimation (SFAR) et de l’Association Française pour l’Etude du Foie (AFEF) a été réuni. D’éventuels conflits d’intérêts ont été officiellement déclarés dès le début du processus d’élaboration des recommandations et ce dernier a été conduit indépendamment de tout financement de l’industrie. Il a été conseillé aux auteurs de suivre la méthode GRADE (Grading of Recommendations Assessment, Development and Evaluation) pour évaluer le niveau de preuve de la litterature. Les inconvénients potentiels de la formulation de recommandations fortes en présence de données de faible niveau de preuve ont été soulignés. Certaines recommandations dont le niveau de preuve était insuffisant n’ont pas été gradées.
Méthodes : Deux champs ont été définis, l’insuffisance hépatique aigüe et l’insuffisance hépatique sur foie cirrhotique. Concernant l’insuffisance hépatique aigüe, le panel d’expert a formulé des recommandations répondant à trois questions : 1) quels sont les examens à visée étiologique réaliser afin de diminuer la morbi-mortalité ; 2) quelle prise en charge spécifique initier rapidement afin de diminuer la morbi-mortalité et 3) quels traitements symptomatiques initier afin de diminuer la morbi-mortalité. Sept questions concernant l’insuffisance hépatique sur foie cirrhotique en soins critiques ont été traitées: 1) quels critères utiliser pour guider l’admission ou la non-admission des patients cirrhotiques en soins critiques afin d’améliorer leur pronostic, 2) quelles modalités spécifiques de prise en charge de l’insuffisance rénale aigüe utiliser pour diminuer la morbi-mortalité, 3) quelles modalités spécifiques de prise en charge du sepsis utiliser pour diminuer la morbi-mortalité, 4) quand administrer de l’albumine concentrée afin de diminuer la morbi-mortalité, 5) quelles modalités de prise en charge de l’hémorragie digestive utiliser pour diminuer la morbi-mortalité, 6) quelles modalités de prise en charge de l’hémostase utiliser pour diminuer la morbi-mortalité et 7) quand envisager un avis spécialisé pour diminuer la morbi-mortalité. Les questions ont été formulés selon le modèle (PICO Population, intervention, comparaison, and outcomes) et une recherche bibliographique a été réalisée. L’analyse de la littérature et les recommandations ont été conduites selon la méthode GRADE.
Résultats : 18 recommandations sur l’insuffisance hépatique en soins critiques ont été fournies par le panel d’experts SFAR/AFEF. Après deux tours de votes et plusieurs amendements, un accord fort a été obtenu pour toutes les recommandations. Parmi ces recommandations, six ont un niveau de preuve élevé (Grade 1 +/-), sept ont un niveau de preuve faible (Grade 2 +/-) et six sont des avis d’experts. Enfin, pour une question, aucune recommandation n’a pu être formulée.
Conclusions : Un accord fort a été obtenu parmi les experts afin de fournir plusieurs recommandations visant à optimiser la prise en charge des patients atteints d’insuffisance hépatique en soins critiques.
Sommaire – Table des matières :

Champ 1. Insuffisance hépatique aigüe en soins critiques

– Chez les patients présentant une insuffisance hépatique aigüe (IHA) sévère, quels sont les examens à visée étiologique à réaliser, afin de diminuer la morbi-mortalité ?
– Chez les patients présentant une insuffisance hépatique aigüe (IHA) sévère, quelle prise en charge spécifique doit être rapidement initiée afin de diminuer la morbi-mortalité ?
– Chez les patients présentant une IHA sévère, quels traitements symptomatiques doivent être initiés afin de diminuer la morbi-mortalité ?

Champ 2. Insuffisance hépatique aigüe sur cirrhose

– Chez le patient cirrhotique, existe-t-il des critères pour guider l’admission ou la non-admission en soins critiques afin d’améliorer le pronostic ?
– Chez les patients cirrhotiques en soins critiques, quelles modalités spécifiques de prise en charge de l’insuffisance rénale aigüe faut-il utiliser pour diminuer la morbi-mortalité?
– Chez les patients cirrhotiques en soins critiques, quelles modalités spécifiques de prise en charge du sepsis faut-il utiliser pour diminuer la morbi-mortalité ?
– Chez le patient cirrhotique en soins critiques, quand faut-il administrer de l’albumine concentrée afin de diminuer la morbi-mortalité ?
– Chez les patients cirrhotiques hospitalisés en soins critiques, quelles sont les modalités de prise en charge de l’hémorragie digestive pour diminuer la morbi-mortalité ?
– Chez les patients cirrhotiques en soins critiques, quelles sont les modalités de prise en charge de l’hémostase pour diminuer la morbi-mortalité ?
– Chez les patients cirrhotiques en soins critiques, quand faut-il envisager un avis spécialisé pour diminuer la morbi-mortalité ?

Sociétés savantes : L’Association Française pour l’Etude du Foie et la Société Française d’Anesthésie et de Réanimation (SFAR)
Auteur(s) : Catherine Paugam-Burtz, Eric Levesque, Alexandre Louvet, Dominique Thabut, Roland Amathieu, Christophe Bureau, Christophe Camus, Gérald Chanques, Stéphanie Faure, Martine Ferrandière, Claire Francoz, Arnaud Galbois, Thierry Gustot, Carole Ichai, Philippe Ichai, Samir Jaber, Thomas Lescot, Richard Moreau, Stéphanie Roullet, Faouzi Saliba, Thierry Thevenot, Lionel Velly, Emmanuel Weiss Groupe de travail:

  • Coordonnateurs d’experts
    SFAR : Eric Levesque, Catherine Paugam-Burtz
    AFEF : Alexandre Louvet, Dominique Thabut
  • Organisateurs :
    Emmanuel Weiss, Lionel Velly
  • Groupe d’experts SFAR :
    SFAR : Roland Amathieu, Christophe Camus, Gérald Chanques, Martine Ferrandière, Arnaud Galbois, Carole Ichai, Samir Jaber, Thomas Lescot, Stéphanie Roullet
    AFEF : Christophe Bureau, Stéphanie Faure, Claire Francoz, Thierry Gustot, Philippe Ichai, Richard Moreau, Faouzi Saliba, Thierry Thevenot
  • Chargés de bibliographie :
    Mylène Defaye, Mikhaël Giabiani
  • Groupe de Lecture :
    Comité des Référentiels Cliniques de la SFAR Lionel Velly (Président), Marc Garnier (Secrétaire), Julien Amour, Alice Blet, Gérald Chanques, Vincent Compère, Philippe Cuvillon, Fabien Espitalier, Etienne Gayat, Hervé Quintard, Bertrand Rozec, Emmanuel Weiss