La SFAR, toujours solidaire de la grande famille des anesthésistes francophones

Mis en ligne le 01 Avril 2013 et modifié le 24 Avril 2013
Archive : Éditoriaux

Philippe MAVOUNGOU, Président du Comité Solidarité Scientifique de la SFAR

La SFAR a le souci d’être solidaire de ses collègues de la vaste famille des anesthésistes – réanimateurs de la Francophonie. Les échanges et les sujets sont nombreux et apportent un enrichissement réciproque. A travers son Comité Solidarité Scientifique, c’est toute la SFAR et son expertise qui sont mobilisés.

En 2012, c’était par exemple :

  • Revoir des sujets de pharmacologie à Cotonou, avec des étudiants du CES d’Anesthésie provenant de presque tous les pays de l’Afrique Francophone. Si les spécificités de ces pays les emmènent encore à utiliser certains agents « désuets » pour le praticien du monde occidental, les grands principes de pharmacologie doivent être connus et le besoin de connaître ou comprendre les dernières avancées en anesthésie est très fort chez ces étudiants.

1_aivoc cotonou

AIVOC à Cotonou, avec des étudiants du CES d’Anesthésie: une malienne, un malgache, un djiboutien, un gabonais..

  • L’apport d’experts de la SFAR lors d’atelier d’Anesthésie Locorégionale reste essentiel. A Cotonou, à Abidjan, etc… ces ateliers connaissent un grand succès. Il est particulièrement réconfortant de voir ces techniques reprises et pratiquées par les collègues, avec les moyens disponibles, après un atelier avec des experts de la SFAR. Anesthésie Locorégionale écho-guidée ou avec un stimulateur ? Ce n’est plus le débat, il s’agit ici de faire le mieux possible avec le matériel disponible pour le bénéfice des patients, les situations locales et les disponibilités en matériels sont très variables !

2_boisson bisLe docteur Boisson présentant les repères en vue d’un bloc interscalénique à Abidjan.

  • Des projets de coopérations et d’échange demeurent nombreux. La remise d’IPAD offert par la SFAR a été un grand moment du congrès de la SARANF à Abidjan. Ces IPAD devraient contribuer à faciliter l’accès aux références de la SFAR par les collègues francophones d’Afrique et d’Asie.

3_congres saranf

L’opération remise d’iPad, Congrès de la SARANF, Côte d’Ivoire.

  • La dynamique francophone en anesthésie – réanimation est bien réelle et doit être maintenue, la SFAR devrait y jouer un rôle primordial, les demandes des anesthésistes francophones sont nombreuses, elles concernent aussi bien l’enseignement que la recherche scientifique. Des rencontres périodiques des anesthésistes francophones pourraient renforcer ces liens.

4_vietnam

Rencontre préparatoire avec les anesthésistes et les autorités de l’Hôpital de Cantho, Vietnam.

0
X