Pantoprazole in Patients at Risk for Gastrointestinal Bleeding in the ICU

Mis en ligne le 2 janvier 2019
Article du mois

Commentaire d’article :

Pantoprazole in Patients at Risk for Gastrointestinal Bleeding in the ICU. Krag et al. NEJM 2018, 24 oct.

Par le Dr Laurent Muller (CHU de Nîmes) pour le comité Réanimation de la SFAR

Position du problème :

La question de la prévention de l’ulcère de stress (UDS) a été peu étudiée ces dernières années. Les données les plus convaincantes datent des années 2000 où les conclusions des études disponibles plaidaient en faveur de l’administration d’inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) chez les patients de réanimation à risque d’UDS (ventilation mécanique, coagulopathie, insuffisance hépatique)1-4. Les recommandations actuelles5 restent basées sur ces données anciennes dont le niveau de preuve est considéré comme faible6. L’utilisation des IPP en réanimation à titre prophylactique reste large dans les enquêtes de pratique récentes7. Enfin, l’administration systématique d’IPP peut avoir des effets secondaires tels que de pneumopathies, des infections à Clostridium difficile et des ischémies myocardiques.Accès à l'intégralité du contenu est réservé aux membres de la SFAR : connectez-vous ou devenez membre !

0
X