Prévention du risque allergique peranesthésique

Mis en ligne le 20 Mai 2011
Questions Fréquentes

logo-sfar-ok-400

Paul Michel MERTES1 et Jean Marc MALINOVSKY2

1Service d’Anesthésie-Réanimation, INSERM U961, Hôpital Central
CHU de Nancy, 29 avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny
54035 Nancy cedex, France

2Service d’Anesthésie-réanimation, pôle URAD, Hôpital Maison-Blanche
CHU de Reims, 45 rue Cognacq Jay
54092 Reims, France

 

1.    Définitions

La classification des réactions d’hypersensibilité a été revue par l’Académie Européenne d’Allergie et d’Immunologie Clinique (EAACI) (2). Elle définit les éléments nosologiques suivants :

a.      Les réactions d’hypersensibilité immédiates peuvent être allergiques (habituellement liées à la présence d’IgE spécifiques, parfois à d’IgG) ou non allergiques (anciennement réactions anaphylactoïdes, parmi lesquelles figurent les réactions d’histaminolibération non spécifique). Les réactions d’hypersensibilité retardées allergiques qui surviennent après un intervalle libre excédant 1 à 2 heures, et correspondant à une réaction à médiation cellulaire.

b.      Anaphylaxie ou réaction anaphylactique : terme réservé à une réaction grave d’hypersensibilité immédiate allergique ou non allergique.

c.      Atopie : susceptibilité anormale d’un organisme à synthétiser des IgE spécifiques contre des antigènes naturels de l’environnement introduits par voie naturelle (asthme allergique aux pollens, allergie alimentaire, allergie au latex).

Question 1 – Quelle est la réalité du risque d’hypersensibilité allergique en anesthésie ? Quelles sont les substances responsables ? (3)
Question 2 – Comment reconnaître cliniquement une réaction d’hypersensibilité immédiate ?

Question 3 – Diagnostic étiologique d’une réaction d’hypersensibilité de type immédiat. (4, 5)

Question 4 – Existe-t-il des facteurs de risque d’une réaction d’hypersensibilité immédiate périopératoire ? (6)

Question 5 – Comment traiter une réaction d’hypersensibilité immédiate survenant en cours d’anesthésie ? (8)

 

 

Accès à l'intégralité du contenu est réservé aux membres de la SFAR : connectez-vous ou devenez membre !

0
X