Actualisation de recommandations « Intubation difficile » et extubation en anesthésie chez l’adulte

Titre en anglais: …

RFE SFAR
1442414915_vector_65_132017 – Dernière version à jour
Source(s) : Site SFAR
Référence de la publication : xxxx
Résumé / Conclusion :
L’intubation et l’extubation trachéales sont des actes indissociables et courants de la pratique de l’anesthésie-réanimation, mais pour autant elles ne peuvent ni ne doivent être banalisées. Dans un certain nombre de cas, l’intubation et/ou l’extubation trachéales sont difficiles et représentent toujours une cause importante de la morbidité-mortalité en anesthésie-réanimation. La Société Française d’Anesthésie Réanimation (SFAR) avait diffusé en 2006 une conférence d’experts « intubation difficile » (CE/ID), détaillant largement l’évaluation et la gestion du risque liées à l’intubation difficile et la prévention de l’hypoxémie essentiellement perprocédure. Depuis lors, de nouvelles techniques et connaissances sont disponibles, comme les vidéolaryngoscopes par exemple, et peuvent conduire à modifier les pratiques.
Sommaire – Table des matières :

  • Quelles techniques de préoxygénation et d’oxygénation apnéïques faut-il utiliser pour éviter la désaturation en oxygène lors des manœuvres d’intubation ?
  • Faut-il utiliser des vidéolaryngoscopes plutôt que la laryngoscopie standard avec ou sans long mandrin pour faciliter l’exposition trachéale lors de l’intubation difficile prévue hors fibroscopie ?
  • Faut-il utiliser l’AIVOC/AINOC plutôt que la sédation par bolus pour la réalisation du contrôle des voies aériennes en cas de difficulté suspectée ou avérée chez un patient en respiration spontanée ?
  • Faut-il curariser un patient avec des critères d’intubation difficile dont la ventilation au masque facial s’avère potentiellement difficile ?
  • Chez le patient chirurgical, quels critères permettent d’anticiper les difficultés d’extubation trachéale ?
  • Stratégies et algorithmes pour le contrôle des voies aériennes difficiles (avec la remontée des informations émanant des 5 questions précédentes).
Sociétés savantes :
Auteur(s) : O. Langeron, J-L Bourgain, D. Francon, J. Amour, C. Baillard, G. Bouroche, M. Chollet-Rivier, F. Lenfant, B. Plaud, P. Schoettker, D. Fletcher, L. Velly, K. Nouette-Gaulain. Groupe de travail:

  • Organisateurs et coordonnateur d’experts SFAR :
    Karine Nouette-Gaulain et Olivier Langeron
    Comité d’organisation :
    Julien Amour, Dominique Fletcher et Lionel Velly
  • Groupe d’experts de la SFAR (ordre alphabétique) :
    Julien Amour (Paris), Christophe Baillard (Paris), Gaëlle Bouroche (Lyon), Jean-Louis Bourgain (Villejuif), Madeleine Chollet-Rivier (Lausanne), Dominique Fletcher (Paris), Daniel Francon (Marseille), Olivier Langeron (Paris), François Lenfant (Cannes), Karine Nouette-Gaulain (Bordeaux), Benoit Plaud (Paris), Patrick Schoettker (Lausanne), Lionel Velly (Marseille)