Il n’existe pas à ce jour de recommandations précises à ce sujet.

Cependant, les cas rapportés d’aggravation ou de formes graves après prise d’AINS et de corticoïdes nous incitent à la plus grande prudence.

Il ne semble pas recommandé de pratiquer la maturation pulmonaire par corticoïdes chez les femmes enceintes COVID+, a fortiori symptomatiques.

Pour le cas COVID-, la balance bénéfice/risque plaide toujours en faveur de la maturation pour les prémas.

Propositions de la Société Française de Néonatalogie