Le remplissage vasculaire périopératoire

Mis en ligne le 26 Octobre 2016
Éditoriaux
Retour

En France, environ 15% des patients opérés rendent compte de près de 80% de la morbi-mortalité périopératoire. Ceci concerne les interventions chirurgicales les plus lourdes et les patients atteints de comorbidités invalidantes et justifie la mise en œuvre de stratégies spécifiques de prévention des complications périopératoires. Parmi les stratégies de réduction du risque validées au cours des dernières années chez ces patients, figure l’optimisation hémodynamique peropératoire, centrée sur les apports liquidiens. La SFAR a ainsi publié des recommandations formalisées d’experts (RFE) sur la « stratégie du remplissage vasculaire périopératoire » en 2012. L’un des messages forts de ces RFE, fondé sur les preuves scientifiques accumulées au cours des années 2000, est de préconiser un remplissage vasculaire systématique, titré et guidé par la monitorage du volume d’éjection systolique, dans le but de réduire la morbidité postopératoire et la durée de séjour hospitalier chez les patients chirurgicaux à haut risque.

Par définition, les RFE sont fondées sur les données disponibles au moment de leur rédaction. Par nature, elles sont exposées à une « date de péremption » non définie. Par nécessité, elles laissent en suspens des questions, d’ordre parfois très pratique. C’est le cas de cette RFE. A titre d’exemple, on peut questionner la place et le choix des moniteurs du volume d’éjection systolique, la pertinence des indices « dynamiques » de précharge-dépendance, la place des inotropes et des vasopresseurs, le choix des solutés de remplissage vasculaire, ou encore le périmètre même des patients susceptibles de bénéficier de ces stratégies d’optimisation.

Les 15 Novembre et 14 Décembre prochains, la SFAR organise dans ses locaux à Paris une journée de formation animée par des experts de ces sujets. L’objectif est de faire le point sur ces RFE « quatre ans après », tenter d’apporter des réponses aux questions en suspens, aborder la mise en œuvre pratique, mais aussi discuter de la pertinence d’une actualisation des recommandations. Chacun est le bienvenu (dans la limite des places disponibles !) pour participer à cette rencontre et apporter son expérience.

Pr Benoit Tavernier

Remplissage vasculaire périopératoire

Lieu : Locaux de la SFAR, 74 rue Raynouard, 75016 Paris

Inscrivez-vous en ligne
15 Novembre  2016 – 14 Décembre 2016

Consultez le programme

0
X