SFAR Green

La Green Letter

A lire

  • L’Edito de la revue ANREA : éveiller les anesthésistes-réanimateurs à l’impact climatique de leur pratique quotidienne

 

L’éditorial de mars 2021 de la revue ANREA concerne le développement durable et c’est une première. Il est rédigé par l’équipe de Rennes très impliquée dans le développement durable en péri-opératoire. Cet éditorial accompagne le travail de Khass-Chazal et al. publié dans le même volume : « Enquête sur les changements de prescriptions des gaz anesthésiants après sensibilisation à leurs impacts climatiques ». L’éditorial insiste sur l’importance de connaitre l’impact climatique des gaz anesthésiques inhalés (N2O et gaz halogénés), véritables gaz à effet de serre. De nombreuses études citées dans la bibliographie vont dans le sens d’une modification de nos pratiques plus vertueuse pour l’environnement (DGF < 1 l/min, mode AINOC, choix de gaz le moins polluants, éviter le N2O), sans que la qualité de l’anesthésie n’en soit modifiée. Enfin, le développement doit faire partie de la formation des 2e et 3e cycles. Un indispensable à lire !

Anesthésie & Réanimation Volume 7, Issue 2, March 2021, Pages 97-99.

https://doi.org/10.1016/j.anrea.2021.02.007.

 

·       Le National Health Service (NHS) Britannique et le Lancet Countdown présente l’estimation de l’empreinte carbone du système de santé de 1990 à 2019.

En 2019, l’empreinte carbone du NHS est estimée à 25 mégatonnes d’équivalent carbone (Mt EqCO2), soit 4 à 5 % des émissions totales du Royaume Uni. Par rapport à 1990, cela représente une diminution d’environ 26% des émissions. Parmi ces 25 Mt EqCO2 :

  • 62% provenaient de la chaîne d’approvisionnement (fabrication médicaments 32%, fabrication dispositifs médicaux 17%, transport de marchandise 5%)
  • 24% étaient dues aux prestations de santé (énergie, électricité, eau, déchets, gaz anesthésiques, flotte de véhicule)
  • 10% aux transports personnels (patients, visiteurs, trajets du personnel)

Le secteur d’activité de soins aigus représente à lui seul 56% du total des émissions, devant la médecine générale (23%).Quant à l’anesthésie, 5,15% des émissions étaient générées par les gaz halogénés / N2O / aérosols-doseurs.Au final, le NHS nous montre l’exemple en réalisant un suivi de ses émissions de gaz à effet de serre (GES), permettant l’identification des secteurs à fort impact environnemental, afin de guider les améliorations nécessaires à la diminution de l’empreinte carbone d’un système de santé.

https://www.thelancet.com/journals/lanplh/article/PIIS2542-5196(20)30271-0/fulltext

 

A suivre

  • Santé environnementale : une nouvelle ambition ?

La commission des affaires sociales du Sénat a examiné le 24 mars 2021 le rapport sur les orientations et la gouvernance de la politique de santé environnementale.

En dépit de quelques avancées, la politique de santé environnementale pâlit des mêmes carences que notre politique de santé orientée prioritairement vers le soin.

Ce rapport d’une centaine de pages apporte un diagnostic sans concession de la situation et apporte un éclairage enrichissant de réforme. Parmi les 29 propositions fortes de ce rapport, nous pouvons citer : la refonte du pilotage de la politique de santé environnementale directement auprès du Premier Ministre, une augmentation des budgets par 4, la formation des élus territoriaux en santé environnementale et la création d’institut hospitalo-universitaire (IHU) en Santé Environnementale créant ainsi un pont entre la connaissance scientifique et les pratiques de soins pour généraliser l’éco-conception des soins !

http://www.senat.fr/rap/r20-479/r20-479_mono.html

  • Un décret pour lutter contre le gaspillage et favoriser l’économie circulaire dans les commandes publiques

L’objectif du décret est d’accroître la part des achats issus de l’économie circulaire dans la commande publique. Ce décret liste en annexe les produits concernés ainsi que la part du réemploi et du recyclage demandée. La plupart des taux avancés sont bas, autour de 20%, mais marquent un premier pas pour la France qui doit rattraper son retard par rapport à ses voisins européens. Rendez-vous pour un premier bilan fin 2022 !

Décret d’application des dispositions de l’article 58 de la loi n° 2020-105 du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire.

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043231546

Découvrez

  • Notre comité
  • Ses travaux
  • Les outils pour faire du développement durable dans votre service : les fiches pratiques et le « Guide développement du bloc opératoire »

 

https://sfar.org/comites/developpement-durable/

Rédaction :

Comité SFAR GREEN

Marie Bruyere – Jérémie Garnier – Jean Claude Pauchard – Madhi Hafiani – Florence Lallemant